Formule 1

Quel line-up chez Mercedes F1 en 2022 ? Wolff veut déjà discuter du futur avec ses pilotes

Et quid de George Russell ?

Recherche

Par Alexandre C.

8 février 2021 - 17:54
Quel line-up chez Mercedes F1 en (...)

Toto Wolff a expliqué pourquoi Lewis Hamilton n’avait prolongé que d’une année pour Mercedes : non parce qu’il y avait des désaccords flagrants sur le long terme ; mais parce qu’avec le nouveau règlement, les deux parties veulent se donner du temps, en 2021, de négocier pour de bon l’avenir post-2022.

Et pas question de commencer, comme cette année, les négociations autour de décembre. Les leçons ayant été tirées, Toto Wolff veut discuter de 2022 avec Lewis Hamilton le plus tôt possible.

Sur la prolongation pour 2022 et au-delà, Toto Wolff résume ainsi l’approche choisie.

« Allons-y et trouvons ensuite un peu de temps en 2021 pour discuter de l’avenir. »

« Il est toujours délicat de trouver du temps, tout en faisant la course, mais nous avons appris la leçon : il pourrait y avoir des facteurs externes qui peuvent retarder les discussions et nous ne voulons pas nous retrouver en janvier sans avoir prolongé. »

« Nous allons donc probablement reprendre les discussions vers 2022 beaucoup plus tôt. »

« Nous avons convenu ensemble que nous ne voulons pas traîner autant ou aussi longtemps que cette fois-ci et nous allons essayer de trouver du temps ensemble pendant la saison. »

Théoriquement, les deux pilotes Mercedes arriveront ainsi en fin de contrat en 2021, puisque l’avenir de Valtteri Bottas est lui aussi incertain.

Toto Wolff promet à ses deux pilotes des négociations menées avec franchise et loyauté, comme ce fut le cas jusqu’à présent.

« Valtteri et Lewis ont notre engagement et notre loyauté à 100 % pour 2021, nous les soutiendrons avec tout ce que nous avons. »

« Nous regarderons ensuite au-delà de cette année et dirons quel est le line-up que nous imaginons à partir de 2022. »

« Nos premières discussions vont être avec Valtteri et Lewis pour respecter nos valeurs de loyauté et d’intégrité. »

Quid alors de George Russell ? 2022, n’est-ce pas justement le bon moment pour le promouvoir de chez Williams ? Toto Wolff l’admet, l’équation de la jeunesse entrera en compte...

« Mais d’un autre côté, les jeunes pilotes sont l’avenir, et nous devons donc réfléchir à la manière dont nous voulons nous organiser pour les années à venir. »

Les prochaines négociations risquent d’être animées à Brackley…

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less