Que sont devenues les 10 dernières équipes arrivées en F1 ? Partie 1

Certaines structures ont fait long feu

Recherche

Par Paul Gombeaud

16 janvier 2023 - 15:12
Que sont devenues les 10 dernières (...)

Le 2 Janvier, le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a confirmé que l’instance dirigeante du sport allait lancer un processus pour permettre l’arrivée de nouvelles écuries en Formule 1.

Outre Andretti, dont l’intérêt pour une entrée dans la discipline est manifesté depuis de nombreux mois, des constructeurs comme Porsche et Honda pourrait également être intéressés.

Mais faire son entrée dans la catégorie reine du sport automobile n’est pas chose aisée et pour preuve : seules 10 équipes l’ont fait depuis la saison 1994. D’ailleurs, ont-elles connu le succès ? Nous vous proposons de le découvrir en lisant notre liste ci-dessous, dont voici la première partie.

Haas F1

Arrivée en 2016 - Toujours en F1

L’arrivée de l’écurie appartenant à Gene Haas, également copropriétaire de l’équipe de NASCAR courant sous le nom Stewart-Haas, a pu arriver en F1 grâce aux règlements qui permettaient alors d’utiliser les pièces en provenance d’équipes rivales, en l’occurrence Ferrari. Ce qui n’était, à l’époque, pas sans créer la controverse au sein du paddock.

Des plaintes ont rapidement émergé quant à une ressemblance trop forte avec la monoplace de la Scuderia alors que Romain Grosjean terminait sixième dès la première course de l’histoire de son équipe en Australie, avant de terminer à nouveau dans le top 10 lors de deux des trois courses suivantes.

C’est en 2018 que Haas F1 décrochait son meilleur classement à ce jour avec la cinquième place au championnat des constructeurs, année durant laquelle elle aurait même pu terminer devant Renault F1. Et l’année dernière, après deux saisons très compliquées, elle signait la première pole position de son histoire grâce à Kevin Magnussen au Brésil.

L’équipe américaine sera toujours présente sur les grilles cette année et grâce aux nouveaux règlements financiers de la F1 et l’arrivée d’un nouveau sponsor titre, son avenir financier semble désormais assuré pour le long terme.

HRT

Arrivée en 2010 - Disparue en 2012

En 2010, la F1 attirait trois nouvelles écuries en promettant la mise en place d’un plafond budgétaire, qui permettrait de niveler le plateau. Mais celui-ci, estimé autour de 50 millions de dollars, ne voyait finalement pas le jour. D’abord inscrite en temps que Campos Meta, HRT (Hispania Racing Team) était l’une de ces trois équipes qui allait faire long feu.

En trois saisons, l’équipe espagnole ne terminera jamais dans les points et ne fera jamais mieux que 18e en qualifications. Elle était finalement mise en vente fin 2012 mais ne trouvait aucun repreneur.

Virgin

Arrivée en 2010 - Disparue en 2016 (en tant que Manor)

Arrivée en F1 pour les mêmes raisons que HRT, l’équipe fondée par Richard Branson ne fera guère mieux avec pour meilleur résultat une 14e place en course. Elle sera rebaptisée d’après la marque de supercar russe Marussia à compter de 2012.

Il lui faudra attendre 2014 pour marquer ses uniques points en F1, grâce à l’exploit de Jules Bianchi qui terminait neuvième dans les rues de Monaco. Malheureusement, le Français allait nous quitter quelques mois plus tard suite à son tragique accident de Suzuka.

Marussia est finalement placée en redressement judiciaire après le Grand Prix de Russie 2015, avant d’être sauvée et réintroduite en tant que Manor pour la saison 2016. C’est d’ailleurs dans cette équipe qu’Esteban Ocon fit ses débuts en Formule 1 (photo).

Cette année-là, Pascal Wehrlein marque un point en Autriche et son équipe manque de très peu de battre Sauber au championnat des constructeurs, mais elle termine finalement dernière et cela lui sera fatal puisqu’elle sera mise en liquidation judiciaire début 2017.

Team Lotus

Arrivée en 2010 - Disparue en 2014 (en tant que Catheram)

La troisième des trois écuries arrivées en 2010 était créée par Tony Fernandes, le fondateur d’AirAsia. Pour son équipe 1Malaysia F1, il obtenait ainsi le droit d’exploiter le nom rendu célèbre par l’équipe de Colin Chapman, mais les résultats furent là encore loin d’être à la hauteur avec une 12e place comme meilleur résultat durant les deux premières années.

Fin 2011, Fernandes confirma que l’équipe changeait de nom pour devenir Caterham F1 Team, laissant Renault récupérer le nom Lotus pour son équipe d’usine. Cela ne changea rien aux résultats puisqu’aucun point ne fut marqué jusqu’à la disparition de l’équipe fin 2014 en raison de problèmes financiers.

Super Aguri

Arrivée en 2006 - Disparue en 2008

Takuma Sato ayant perdu son volant chez BAR fin 2005, Honda voulait s’assurer qu’un pilote japonais continuerait à évoluer en F1 en 2006. Elle a ainsi mis en place la structure Super Aguri, qui utilisait alors le châssis de l’Arrows de 2002 (!) et un moteur Honda.

Sato réalisera un petit exploit au Grand Prix de France 2007 en devançant notamment la McLaren de Fernando Alonso, mais alors que Honda perdait son enthousiasme pour la F1, l’équipe se retirait finalement après quatre courses seulement en 2008.

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos