Formule 1

Quand Lotus GP perdait Kubica avant le début de saison 2011

Alpine F1 a heureusement évité cela avec Alonso

Recherche

Par Emmanuel Touzot

13 février 2021 - 09:45
Quand Lotus GP perdait Kubica avant (...)

L’annonce d’un accident de vélo subi par Fernando Alonso jeudi soir a eu de quoi faire peur, tant on sait qu’un tel incident peut s’avérer dangereux. Pour l’équipe Alpine F1, il a certainement eu une résonnance toute particulière.

Il est en effet arrivé presque dix ans jour pour jour après l’accident qui a coûté sa carrière en Formule 1 à Robert Kubica, qui pilotait alors pour Lotus. Et si l’accident d’Alonso se termine heureusement bien mieux que celui de son ami, les similitudes sont marquantes.

Il y a dix ans et six jours d’écart entre l’accident de Kubica et celui d’Alonso. Il y a dix ans, Renault avait changé de mains, et bien que le châssis avait une appellation Renault R31, l’équipe s’appelait Lotus Renault GP.

Ce changement d’identité s’inscrivait dans le cadre d’un changement de propriétaire, mais venait surtout marquer le début d’une nouvelle ère consécutive au retrait de Renault après le Crashgate de 2009, lui même né de l’accident de Singapour 2008.

Un espoir de renouveau rapidement brisé

Mais Renault n’avait pas attendu d’être Lotus pour rebondir, et la saison 2010 de l’équipe, avec sa nouvelle recrue Robert Kubica, avait été très positive. Le Polonais avait signé trois podiums et effectué deux départs depuis le top 3.

La R31 était un concept incroyable, avec des sorties d’échappement situées à l’avant des pontons (photo ci-dessous). De là, l’air chaud était redirigé par le fond plat vers les suspensions arrière et le diffuseur, pour le souffler et gagner en appui.

Le concept fut finalement difficile à exploiter sur l’ensemble de la saison et abandonné en 2012, mais les premiers essais hivernaux avaient fait de Lotus et Kubica des figures de favoris.

Le Polonais avait signé le meilleur temps des premiers essais de février (photo en haut de l’article)et semblait maîtriser parfaitement sa nouvelle monture. Le sort en a malheureusement décidé autrement trois jours plus tard, quand Kubica a percuté un rail de sécurité lors d’un rallye local en Italie.

L’Histoire ne s’est heureusement pas répétée

Très grièvement blessé, il a été remplacé par Nick Heidfeld et l’équipe a perdu son leadership, qui s’était déjà largement vu en 2010. Outre une voiture plus complexe que prévu, c’est l’absence de Kubica qui a plombé Lotus Renault GP en 2011.

Lorsque, dix ans plus tard, il est arrivé aux oreilles des employés d’Enstone que Fernando Alonso avait eu un accident de vélo en entraînement en Suisse, nul doute que ceux qui étaient présents en 2011 auront pensé à Kubica, et à ce coup d’arrêt phénoménal qu’avait pris le projet en perdant le Polonais.

Heureusement, la situation est ici bien plus heureuse, et Alonso a eu "seulement" une mâchoire cassée. Il devrait être remis pour les tests de Bahreïn en mars et prendre part à la métamorphose de Renault F1 en Alpine F1.

Une transformation qui avait été coupée dans son élan en 2011 et avait accouché d’une saison difficile, mais qui devrait être menée à bien sans trop de problèmes en 2021, du moins au niveau des pilotes.

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less