Formule 1

Qualifications sprint, nouveaux pneus renforcés : un GP test pour Pirelli

Les allocations de pneus modifiées avec les qualifications sprint

Recherche

Par Alexandre C.

12 juillet 2021 - 18:51
Qualifications sprint, nouveaux (...)

C’est un week-end important pour Pirelli qui aura lieu à Silverstone pour le prochain Grand Prix. En effet deux nouveautés majeures arrivent en terre anglaise : une concerne toute la F1, avec l’introduction des qualifications sprint ; l’autre est plus spécifique avec Pirelli : la nouvelle construction des pneus arrière, plus résistante, et testée avec succès en Styrie, sera en effet introduite ce week-end.

S’agissant des qualifications sprint tout d’abord, Pirelli rappelle que la sélection des composés est sans surprise la plus dure possible (C1, C2, C3), tant les virages à haute vitesse, notamment l’enchaînement Maggots-Becketts, mettent les pneus à rude épreuve, imposant des forces colossales de résistance. Pourtant l’an dernier, une stratégie à un arrêt, médiums-durs, avait suffi à Lewis Hamilton pour l’emporter.

Les qualifications sprint ont pour conséquence de modifier l’allocation des pneus. 12 trains et non plus 13 seront amenés : deux de durs, 4 médiums, 6 de tendres (et 6 trains d’intermédiaires et trois de maxi-pluie).

Pourquoi moins de pneus durs ? Car ce seront les tendres qui devront être obligatoirement utilisés durant les qualifications « normales » de vendredi.

La règle des pneus imposés au départ de la course (selon les choix de Q2) disparaît aussi avec les qualifications sprint : les pilotes seront donc libres de leurs choix dans le top 10.

Durant les qualifications sprint du samedi, les pilotes auront aussi le libre choix des pneus, sans d’arrêt aux stands imposé. Les règles pour le Grand Prix du dimanche demeurent inchangées à part donc le choix de pneus du départ.

Du même coup, avec la suppression d’une séance d’essais libres, les équipes auront d’autant moins le temps de tester plus en profondeur encore les pneus arrière avec une construction renforcée (sans rajout de poids supplémentaire, explique Pirelli, qui révèle aussi que ces pneus incorporent certains éléments qui seront aussi utilisés sur les 18 pouces de l’an prochain).

Mario Isola aura ainsi plus de travail que de coutume ce week-end pour ce Grand Prix important pour Pirelli… et pour l’histoire de la F1 ?

« Il y a beaucoup de nouveautés à attendre du week-end de Silverstone : tout d’abord l’introduction des qualifications sprint pour la première des trois courses de cette année, ce qui va complètement changer la dynamique et le rythme du week-end, tout en ayant un effet important sur l’utilisation des pneus. Les différentes façons dont les équipes interprètent ces nouvelles règles et en tirent le meilleur parti seront fascinantes à observer. »

« Nous introduisons également la nouvelle construction de pneu arrière qui a été testée avec succès en Autriche avec des retours positifs. Quant à Silverstone lui-même, il reste l’un des plus grands tests de l’année pour les pneus grâce à tous ses virages rapides, ce qui signifie qu’un certain degré de gestion des pneus est toujours essentiel. Un autre facteur clé est bien sûr la météo britannique, qui est notoirement variable à cette période de l’année. »

Pirelli aura même du travail en début de semaine prochaine : le test des 18 pouces continuera avec deux jours d’essais, mardi et mercredi, avec Red Bull (un jour d’essais) et Aston Martin F1 et Haas (deux jours d’essais), prévus à Silverstone.

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less