Formule 1

Qualification Sprint en F1 : Des points pour les 3 premiers mais encore des divergences à régler

Les patrons sont presque tombés d’accord à Bahreïn

Recherche

Par Olivier Ferret

15 mars 2021 - 11:30
Qualification Sprint en F1 : Des (...)

C’était une spéculation qui restait à vérifier mais cela devrait bien être voté par la F1, la FIA et les équipes dans les jours à venir : le vainqueur des épreuves de qualification sprint en 2021 recevra 3 points ainsi que la pole position pour le Grand Prix.

Il semble désormais figé que lors de trois week-ends de course cette année - qui devraient être Silverstone, Monza et Interlagos - une course sprint de 30 minutes le samedi, avec des qualifications avancées au vendredi, sera testée pour déterminer l’ordre de la grille pour l’événement principal le dimanche.

Après réunion des patrons d’équipe avec la FIA et la FOM à Bahreïn ces dernières heures, il a été acté que seuls les trois premiers marqueront des points - 3 pour le gagnant, 2 pour la deuxième place et un point pour la troisième. Aucun d’entre eux ne montera sur un podium et celui qui aura gagné la qualification sprint sera logiquement désigné comme le poleman, pour ne pas fausser les statistiques.

Il reste maintenant à faire voter tout cela avant le début de la saison. Un vote électronique est prévu.

Le patron de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, a déclaré qu’il voterait "probablement" pour ce changement.

"Nous devons être honnêtes avec nous-mêmes et vérifier les avantages et les inconvénients du format, tant du point de vue sportif que commercial. Et comme Ross Brawn l’a dit, si on voit que cela ne donne rien d’intéressant en plus, nous ne poursuivrons pas dans cette voie."

Pourquoi probablement ? Parce que d’autres détails du format n’ont pas encore fait consensus. Les sujets de discussion en suspens incluent les changements sur les composés de pneus et le DRS activable avec un écart de 2 secondes au lieu d’une. Enfin, quel est l’effet du format sur les règles du parc fermé, qui régissent le moment où les équipes peuvent apporter des modifications à leurs voitures.

Binotto a ajouté que la réunion entre les équipes et la F1 concernant ces plans était positive et ne pense pas que les points de blocage sur le format empêcheront son introduction cette année.

"Nous sommes évidemment heureux de soutenir le concept. Il reste encore quelques détails à régler, sur lesquels nous discutons et travaillons, mais je ne pense pas qu’ils seront bloquants. Il ne s’agit donc que de finaliser la proposition sous tous ses aspects. Mais nous y travaillons vraiment et nous espérons que cela pourra être annoncé dans les prochains jours."

Le directeur de l’équipe Williams, Simon Roberts, a déclaré que son équipe "soutenait également l’idée. Nous avons certainement travaillé en étroite collaboration - et je pense que d’autres équipes aussi - avec la Formule 1. Je pense que la plupart des aspects techniques sont à peu près là. Et ce fut une rencontre positive. Nous attendons juste de voir ce qui se passera ensuite."

FIA

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less