Formule 1

Prost promet de répondre à tout lors de sa master class à l’Olympia

Le quadruple champion du monde de F1 n’a pas de sujet tabou

Recherche

Par Olivier Ferret

1er février 2020 - 15:08
Prost promet de répondre à tout lors (...)

Alain Prost, le quadruple champion du monde de F1, occupe depuis plusieurs années un poste à responsabilité chez Renault F1. Devenu récemment directeur non exécutif de l’équipe française, le consultant est à nouveau plongé à 100% dans la Formule 1.

C’est pourquoi sa master classe de jeudi, à l’Olympia, s’annonce riche. Le Français promet d’ailleurs de répondre à toutes les questions et affirme dans une interview au Parisien qu’il n’y aura "aucun sujet tabou".

"C’est une manière différente d’aborder les sujets, dans un cadre symbolique mais inhabituel. Ça me plaît parce que, d’une certaine manière, je ne cherche plus la banalité," explique Prost au Parisien.

L’Olympia pour Prost, "c’est Paris, Bruno Coquatrix… C’est mythique. J’y suis allé il y a très longtemps pour voir Sardou ou Patrick Sébastien je crois. Cette salle convient très bien à ce genre de manifestation. Il faut que ce soit ni froid, ni péremptoire. Ce que je souhaite, c’est presque un moment chaleureux passé ensemble."

"Je suis toujours plus impatient qu’anxieux," poursuit-il lorsqu’on lui demande s’il stresse à l’idée de trôner sur une telle scène.

"J’ai l’habitude d’être sur une scène, mais dans un cadre un peu différent, notamment pour des entreprises ou des partenaires. Là, il n’y a pas de message à faire passer. C’est totalement sain d’esprit. Après, il y a le fait qu’on puisse répondre à des questions qu’on n’attend pas spécialement. C’est ça qui est intéressant aussi."

"Il n’y aura aucun sujet tabou. C’est ça que j’aime. On n’est pas là pour se faire encenser. Il peut même y avoir des questions délicates. J’y répondrai toujours. L’idéal serait d’avoir une sorte de vision globale et de ne pas se concentrer uniquement sur un virage, une course ou une relation. Ça fait 48 ans que je suis dans l’industrie automobile. Ça regroupe énormément de choses. Politiques, économiques."

Pour ceux qui peuvent se rendre à Paris, le 6 février à 20 heures à l’Olympia, les tickets en vente sur le site de la salle de spectacle (entre 45 et 72 euros). Les bénéfices de la soirée sont reversés à l’Institut du Cerveau et de la moelle épinière.

Renault F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less