Formule 1

Problème de MGU-K : Hamilton estime que Mercedes ‘a du travail à faire’ sur la fiabilité’

Après l’abandon de Pérez, des questions se posent

Recherche

Par Alexandre C.

14 décembre 2020 - 07:01
Problème de MGU-K : Hamilton estime (...)

Mercedes n’avait pas sa compétitivité habituelle ce week-end à Abu Dhabi. L’explication tient peut-être à la prudence dont a fait preuve le motoriste allemand sur l’utilisation de son MGU-K, qu’il fallait semble-t-il protéger comme Toto Wolff, le directeur de Mercedes F1, le révélait avant la course.

C’est d’ailleurs un nouveau problème de MGU-K qui a causé l’abandon de Sergio Pérez, en début de course…

« J’ai lu qu’ils devaient mettre moins de puissance dans leur moteur, cela ne les a pas aidés » confiait ainsi le vainqueur du jour, Max Verstappen.

« Je ne pense pas que ce soit le cas » démentait pourtant Lewis Hamilton après l’épreuve.

« C’était juste notre vrai rythme – ce résultat, c’est plus Red Bull qui a fait un pas en avant que nous un pas en arrière. »

« Peut-être qu’ils ne veulent pas vous le dire » plaisante Max Verstappen.

Et Lewis Hamilton de devenir plus sérieux…

« Alexander Albon était juste derrière moi, alors cela montre bien leur rythme. Quand nous rentrerons à l’usine, nous nous renseignerons à ce sujet car je n’étais pas au courant personnellement d’un problème de MGU-K, je suis arrivé tard jeudi soir. »

Sergio Pérez a souffert d’une très mauvaise fiabilité en cette fin de saison avec son V6 Mercedes : deux abandons en trois courses... N’est-ce pas inquiétant selon Lewis Hamilton ? Un peu !

« HPP [département moteur] et Mercedes ont fait un travail incroyable cette année. Si vous regardez ma fiabilité par exemple, ma voiture a réussi à terminer chaque course, donc c’est vraiment fantastique. »

« Il y a eu des problèmes avec d’autres moteurs que Mercedes a construits, par exemple pour la Racing Point et avec la Williams. Nous avons donc du travail à faire. »

« Je suis juste reconnaissant que nous ayons terminé maintenant la saison et que nous n’utiliserons plus aucun de ces moteurs de toute façon, donc c’est bien pour nous de faire des donuts. »

De l’autre côté du garage, Valtteri Bottas ne courait pas non plus avec un MGU-K bridé. Du moins selon ses informations...

« Honnêtement, je n’étais pas au courant que le moteur était bridé, donc je ne peux pas vraiment en dire plus. Je ne sais pas si c’était le cas, et de combien c’était. Red Bull était évidemment plus rapide et pour la première fois cette année, ils avaient un bel avantage sur le rythme de course. Il n’y a pas grand-chose à ajouter. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less