Formule 1

Intervertir les baquets de Gasly et d’Albon était ‘la bonne chose à faire’ pour Horner

La réaction des deux pilotes l’a prouvé

Recherche

Par A. Combralier

24 décembre 2019 - 13:26
Intervertir les baquets de Gasly et (...)

La saison fut très animée, du côté de Red Bull et de Toro Rosso, sur le plan des pilotes : Pierre Gasly et Alexander Albon ont échangé leurs baquets en cours d’année, comme Daniil Kvyat et Max Verstappen le firent en 2016.

Avec le recul, Christian Horner regrette-t-il d’avoir ainsi déstabilisé Pierre Gasly et son line-up originel ? Les performances remarquables du Normand chez Toro Rosso, en deuxième moitié de saison, ne sont-elles pas de nature à donner quelques regrets au directeur d’écurie ?

« La bonne nouvelle pour Pierre, c’est qu’il s’est saisi de son arrivée chez Toro Rosso en prenant la nouvelle de manière positive. Oui, il avait toujours un volant en F1, il n’avait pas été renvoyé du programme Red Bull et il a très bien réagi à cela. C’était la bonne chose à faire car les deux pilotes [Pierre Gasly et Alexander Albon] se sont très bien adaptés. »

La courbe de progression d’Alexander Albon, dans le baquet Red Bull, a ainsi ravi Christian Horner…

« Vous avez vu, à chaque course, qu’Alex ne cessait de progresser. Il a été malchanceux au Brésil, mais je pense qu’il a performé de manière brillante étant donné que c’est sa première année en F1. Il a été dans deux équipes, a changé d’équipe au milieu de l’année, et a eu, en supplément, toute la pression d’arriver ici chez Red Bull, d’avoir Max comme coéquipier. Je pense qu’il a vraiment très bien géré la situation, a saisi cette opportunité à pleines mains et a impressionné toute l’équipe par son approche, son attitude, sa science de la course et son retour d’expérience. »

Christian Horner fixe-t-il comme objectif à son jeune pilote d’inquiéter voire de rattraper Max Verstappen l’an prochain ?

« Il n’y a pas de buts spécifiques, il doit juste continuer son développement. »

« Ce sera la première fois, depuis ses débuts en karting, qu’il aura une équipe stable d’une année sur l’autre, la première fois qu’il aura une pleine préparation pendant l’hiver, et je pense qu’il en bénéficiera. Il a rencontré beaucoup d’adversité et a dû la gérer durant sa carrière. Mais vous voyez vraiment de quel bois est faite une personne dans ces situations, et Alex a géré toutes ces situations en cherchant à en retirer les aspects positifs. »

Face à un Max Verstappen redoutable d’efficacité cette année, la tâche de tout deuxième pilote chez Red Bull est quoi qu’il en soit gargantuesque…

« Max a pris la responsabilité d’être le leader de l’équipe et il est maintenant un pilote vraiment complet » résume Christian Horner.

« Il a réussi des courses phénoménales cette année et a complété plus de 100 courses, à juste 22 ans, ce qui lui permet de disposer d’une incroyable quantité de données, de connaissances et d’expérience. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less