Présentation et horaires du Grand Prix d’Espagne 2022 de F1

Ferrari peut-elle répondre à Red Bull à Barcelone ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

16 mai 2022 - 07:00
Présentation et horaires du Grand (...)

La F1 pose ses valises à Barcelone pour la sixième épreuve de la saison 2022. C’est le Grand Prix d’Espagne, une des manches classiques de l’année, qui ramène les pilotes sur le circuit qu’ils connaissent le mieux.

Le tracé avait accueilli les premiers tours de roue officiels des nouvelles monoplaces cette année, à l’occasion de la première semaine d’essais hivernaux de cette saison 2022.

Les nouvelles monoplaces de F1, qui ont prouvé leur capacité à se suivre, devraient permettre de rendre la course un peu plus palpitante. Grâce à cela, les possibilités de dépassements devraient être bien plus nombreuses dans la ligne droite et au premier virage que dans les éditions précédentes.

Le tracé

Si le Circuit de Barcelona-Catalunya est bien connu des équipes et des pilotes en raison des innombrables séances d’essais qui y sont organisées, la familiarité ne génère aucun dédain tant il y a de paramètres à prendre en compte sur 4 700 mètres.

Il mêle des courbes à hautes, moyennes et basses vitesses. Les deux premiers secteurs sont rapides avant une section finale lente où les pneus arrière commencent à surchauffer à cause de la motricité. La gestion des températures des gommes à l’arrière est la clé d’un excellent chrono. Il faut conserver assez de vie pour quitter le dernier virage le plus rapidement et se lancer dans la ligne droite d’un kilomètre à pleine vitesse.

T1-T2 – Une portion rapide et un changement de direction qui l’est tout autant pour franchir la chicane bosselée où la voiture peut être déstabilisée. Le premier virage est l’un des rares où l’on peut dépasser au freinage.

T3 – Pour faire un chrono, le pilote doit maintenir une bonne vitesse à la sortie du T2 tout en tenant la trajectoire idéale sur le long droite qu’est le T3. Les vitesses de passage imposent d’énormes pressions sur les gommes, spécialement à l’avant gauche. Les dépassements sont possibles, mais il faut être courageux et téméraire d’autant qu’il pourrait être négocié à fond.

T5-T9 – Avec son dévers au freinage, le pilote peut facilement bloquer la roue avant gauche. Les bosses contribuent d’ailleurs au piège, mais le vibreur en sortie est assez large. La traction est à l’épreuve. Les virages 7 et 8 requièrent une bonne maniabilité avant d’attaquer le T9 sans relâcher.

T10 – La dynamique issue de la précédente séquence peut permettre une tentative de dépassement dans le gauche serré de La Caixa. En sortie, la motricité est capitale avant de défier l’enchaînement des virages 11 à 15.

T13 – Il vaut mieux éviter les gros vibreurs sur cette partie plus technique en dévers sur l’avant-dernier virage à droite et la chicane finale, où un freinage très tardif peut faire gagner quelques millièmes de seconde.

T16 – Une bonne voiture est cruciale pour optimiser la longue ligne droite des stands. S’il s’avale pied au plancher en qualifications, un compromis pour la vitesse d’entrée est de rigueur en course à cause des charges d’essence et de la dégradation des pneus.

Forces en présence

Il faut remonter à 2016 pour retrouver un vainqueur autre que Lewis Hamilton, et c’était Max Verstappen à l’occasion de son premier Grand Prix pour Red Bull. Après lui, Hamilton a remporté les cinq éditions disputées jusqu’ici.

Le Britannique ne sera pas en mesure, sauf course folle, de remporter une sixième édition consécutive du GP d’Espagne. La lutte devrait de nouveau recommencer entre Ferrari et Red Bull.

Après deux victoires consécutives de Red Bull et Max Verstappen, Ferrari et Charles Leclerc auront à cœur de signer un troisième succès cette année. Pour cela, la Scuderia apportera des évolutions majeures, ses premières cette saison.

Cela pourrait faire de Leclerc le favori, tandis que Carlos Sainz et Sergio Pérez se disputeront surement la troisième place du podium derrière les deux leaders du championnat.

Sainz aura évidemment la volonté de signer un bon résultat devant son public, ce qu’il est toujours parvenu à faire. En effet, l’Espagnol a toujours terminé dans le top 10 à Barcelone depuis son arrivée en F1, en 2015. Et cette année, il a terminé sur le podium à chaque fois qu’il a franchi la ligne d’arrivée.

Derrière, on retrouvera une lutte entre Mercedes F1, Alfa Romeo, et possiblement McLaren. Haas F1 et Alpine constitueront des points d’interrogation avant le week-end, tout comme la version B de l’Aston Martin AMR22.

Les horaires du Grand Prix d’Espagne

Sans Sprint comme à Imola, et sans le décalage horaire de Miami, la F1 retrouve des horaires plus classiques pour cette sixième course de la saison. Seule différence, le samedi se tiendra une heure plus tard que sur certains Grands Prix.

- Vendredi 20 mai

14h00-15h00 : Essais Libres 1
17h00-18h00 : Essais Libres 2

- Samedi 21 mai

13h00-14h00 : Essais Libres 3
16h00-17h00 : Qualifications

- Dimanche 22 mai

15h00-17h00 : Course

Les vainqueurs du Grand Prix d’Espagne

Année Circuit Vainqueur Equipe Moteur
2021 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2020 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2019 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2018 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2017 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2016 Catalunya Max Verstappen Red Bull Renault
2015 Catalunya Nico Rosberg Mercedes Mercedes
2014 Catalunya Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2013 Catalunya Fernando Alonso Ferrari Ferrari
2012 Catalunya Pastor Maldonado Williams Renault
2011 Catalunya Sebastian Vettel Red Bull Renault
2010 Catalunya Mark Webber Red Bull Renault
2009 Catalunya Jenson Button Brawn GP Mercedes
2008 Catalunya Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari
2007 Catalunya Felipe Massa Ferrari Ferrari
2006 Catalunya Fernando Alonso Renault Renault
2005 Catalunya Kimi Räikkönen McLaren Mercedes
2004 Catalunya Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2003 Catalunya Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2002 Catalunya Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2001 Catalunya Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2000 Catalunya Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1999 Catalunya Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1998 Catalunya Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1997 Catalunya Jacques Villeneuve Williams Renault
1996 Catalunya Michael Schumacher Ferrari Ferrari
1995 Catalunya Michael Schumacher Benetton Renault
1994 Catalunya Damon Hill Williams Renault
1993 Catalunya Alain Prost Williams Renault
1992 Catalunya Nigel Mansell Williams Renault
1991 Catalunya Nigel Mansell Williams Renault
1990 Jerez Alain Prost Ferrari Ferrari
1989 Jerez Ayrton Senna McLaren Honda
1988 Jerez Alain Prost McLaren Honda
1987 Jerez Nigel Mansell Williams Honda
1986 Jerez Ayrton Senna Lotus Renault
1981 Jarama Gilles Villeneuve Ferrari Ferrari
1979 Jarama Patrick Depailler Ligier Ford
1978 Jarama Mario Andretti Lotus Ford
1977 Jarama Mario Andretti Lotus Ford
1976 Jarama James Hunt McLaren Ford
1975 Montjuïc Jochen Mass McLaren Ford
1974 Jarama Niki Lauda Ferrari Ferrari
1973 Montjuïc Emerson Fittipaldi Lotus Ford
1972 Jarama Emerson Fittipaldi Lotus Ford
1971 Montjuïc Jackie Stewart Tyrrell Ford
1970 Jarama Jackie Stewart March Ford
1969 Montjuïc Jackie Stewart Matra Ford
1968 Jarama Graham Hill Lotus Ford
1954 Pedralbes Mike Hawthorn Ferrari Ferrari
1951 Pedralbes Juan Manuel Fangio Alfa Romeo Alfa Romeo

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos