Formule 1

Présentation du Grand Prix de Turquie 2021

La pluie va-t-elle encore perturber le week-end ?

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 octobre 2021 - 07:00
Présentation du Grand Prix de Turquie

Le Grand Prix de Turquie a effectué son retour au calendrier de la Formule 1 en 2020 pour pallier le manque de circuits disponibles face à la pandémie de Covid-19. En 2021, c’est la même chose qui s’est produite, Istanbul faisant office de joker.

Au départ, le GP de Turquie aurait dû remplacer celui du Canada, mais les conditions liées à la quarantaine l’ont empêché d’avoir lieu. C’est finalement en remplacement du GP de Singapour qu’il se tiendra.

L’an dernier, Lance Stroll y avait signé sa première pole position en carrière et avait outrageusement dominé le début de course avant qu’un dégât sur sa monoplace ne ruine sa fin de course sur une piste séchante.

C’est Lewis Hamilton qui s’était imposé devant Sergio Pérez et Sebastian Vettel. Le pilote Mercedes F1 y avait empoché sa septième couronne mondiale, égalant ainsi Michael Schumacher au palmarès des titres mondiaux.

Le tracé :

Le circuit d’Istanbul Park est l’un des plus variés du calendrier, associant des sections rapides et lentes. Le plus célèbre virage de cette piste est le célèbre virage 8, une quadruple courbe débouchant sur une ligne droite.

En 2011 déjà, le virage 8 se prenait à fond après une sortie à pleine charge du virage 7, et il ne fait aucun doute que ce serait encore le cas cette année. Entre la sortie du virage 7 et l’arrivée dans le neuvième, le temps passé à pleine puissance atteignait 17 secondes il y a une dizaine d’années.

Après la zone de freinage du virage 9, l’accélération se fait dans le 10, le 11 se passe à fond avant la ligne droite célèbre pour l’accrochage entre Sebastian Vettel et Mark Webber en 2010. La pleine charge était de nouveau de 17 secondes en 2011, ce qui devrait encore faire plus de 30 secondes de pleine charge au total sur le circuit cette année.

Les forces en présence :

La hiérarchie devrait en partie dépendre de l’état de l’asphalte. Il a été nettoyé pour offrir un peu plus d’adhérence globale une fois que les voitures rouleront dessus, mais la pluie pourrait s’inviter.

Outre le Grand Prix fou qu’elle pourrait apporter, comme à Sotchi ou Imola cette année, elle pourrait également causer des pertes d’adhérence sur l’asphalte déjà glissant du circuit turc.

La lutte se poursuivra entre Lewis Hamilton et Max Verstappen et c’est certainement à la gestion des pneus, s’il fait sec, que les performances se décanteront entre les deux protagonistes au titre mondial.

De nouveau, il faudra possiblement compter avec McLaren pour viser le podium, voire mieux, tandis que Ferrari cherchera à rattraper l’équipe anglaise dans sa lutte pour la troisième place.

AlphaTauri et Pierre Gasly auront à cœur de rebondir après un GP de Russie difficile, tandis qu’Aston Martin voudra briller, un an après avoir signé la pole et un podium sur le même circuit sous le nom Racing Point.

Le palmarès complet du Grand Prix de Turquie :

Année Circuit Vainqueur Equipe Moteur
2020 Istanbul Park Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2011 Istanbul Park Sebastian Vettel Red Bull Renault
2010 Istanbul Park Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2009 Istanbul Park Jenson Button Brawn GP Mercedes
2008 Istanbul Park Felipe Massa Ferrari Ferrari
2007 Istanbul Park Felipe Massa Ferrari Ferrari
2006 Istanbul Park Felipe Massa Ferrari Ferrari
2005 Istanbul Park Kimi Räikkönen McLaren Mercedes

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less