Formule 1

Présentation du Grand Prix de Hongrie 2021

Un après-Silverstone sous haute tension

Recherche

Par Emmanuel Touzot

26 juillet 2021 - 08:00
Présentation du Grand Prix de Hongrie

Deux semaines après l’accrochage entre Lewis Hamilton et Max Verstappen à Silverstone, la Formule 1 poursuit sa saison sur le circuit du Hungaroring, pour le Grand Prix de Hongrie.

Il s’agira de la dernière course avant la pause estivale de quatre semaines, et la saison 2021 approchera de sa moitié une fois la Hongrie passée, avec 11 des 23 courses disputées - s’il n’y a pas d’annulation.

Sous le signe de la pression, ce Grand Prix permettra évidemment de voir avec quel état d’esprit les deux leaders du championnat aborderont l’après-Silverstone, et les tensions qui risquent encore de les opposer.

Circuit

 Virage 1 - Les voitures passent de près de 300 km/h sur la ligne droite à moins de 100 km/h au premier virage dont l’énorme freinage en fait l’endroit du circuit le plus propice aux dépassements.

 Virage 2 - La piste étant en dévers vers le deuxième virage, les pilotes devront rester attentifs tant ils ont de fortes chances de manquer leur freinage.

 Virage 5 - La décélération modérée du virage 5 fait passer les monoplaces d’environ 240 à 150 km/h après le léger crochet du virage 4, une série délicate de courbes négociées à moyenne et haute vitesses.

 Virage 8 - Peu de place pour le freinage et aucune marge d’erreur. La moindre faute à n’importe quel instant peut grandement se répercuter sur les chronos. Les pilotes ont besoin d’une voiture bien équilibrée et de bonnes capacités de changements de direction dans cette portion.

 Virage 13 - Deuxième virage le plus lent du circuit, le 13 est un gauche serré se négociant à 100 km/h environ avant de jeter la monoplace dans le dernier virage.

 Virage 14 - Une bonne sortie en troisième vitesse y est cruciale puisque le virage 14 mène à l’unique ligne droite du tracé puis au premier virage, la meilleure occasion de dépassement du circuit.

Groupe propulseur

Le Hungaroring n’est pas considéré comme une piste typée ‘moteur’ avec seulement 55 % du tour à plein régime. La vitesse moyenne dépasse légèrement 180 km/h en qualifications et chaque virage se négocie entre les deuxième et quatrième rapports.

Le turbo est fortement sollicité en Hongrie. Le pilote joue constamment avec l’accélérateur et un turbo répondant instantanément et précisément permettra d’abaisser considérablement le temps au tour grâce à sa souplesse. Le deuxième secteur est tout aussi essentiel puisque les virages s’y négocient à moyennes et basses vitesses avec des freinages rapides. Libérer la puissance exacte au moment nécessaire sera capital pour aller plus vite.

Les fortes zones de freinage fourniront au MGU-K l’opportunité de récupérer de l’énergie. Ses principaux points de récupération se situeront au premier virage, où les vitesses chuteront de presque 300 à moins de 100 km/h, et sur la quasi-totalité du secteur deux, notamment à la chicane (virages six et sept) et sa grosse décélération.

Le MGU-H est vraiment mis à l’épreuve à Budapest, peut-être plus que sur n’importe quel autre circuit jusqu’à présent cette saison, en raison de l’intensité des petites pointes d’accélération.

Forces en présence

Il faudra s’attendre évidemment à une nouvelle lutte entre Red Bull et Mercedes F1. Le circuit sinueux pourrait jouer davantage en faveur de l’équipe autrichienne et de Verstappen, mais Hamilton est invaincu sur ce circuit depuis 2018 et s’y est imposé huit fois.

Derrière, Ferrari pourrait retrouver des couleurs alors que sa SF21 a signé la pole sur le tracé le plus sinueux de la saison, à Monaco. Charles Leclerc a terminé sur le podium du dernier Grand Prix et aura à cœur de jouer les trouble-fêtes.

Il ne faudra pas oublier McLaren, candidate au top 5 voire au podium après de bons résultats sur tous types de circuit. Derrière, il sera intéressant de voir la lutte entre AlphaTauri, Alpine F1 et Aston Martin, ainsi que celle entre Alfa Romeo et George Russell.

Les vainqueurs du Grand Prix de Hongrie

AnnéeCircuitVainqueurÉquipeMoteur
2020 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2019 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2018 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2017 Hungaroring Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2016 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2015 Hungaroring Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2014 Hungaroring Daniel Ricciardo Red Bull Renault
2013 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2012 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2011 Hungaroring Jenson Button McLaren Mercedes
2010 Hungaroring Mark Webber Red Bull Renault
2009 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2008 Hungaroring Heikki Kovalainen McLaren Mercedes
2007 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2006 Hungaroring Jenson Button Honda Honda
2005 Hungaroring Kimi Räikkönen McLaren Mercedes
2004 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2003 Hungaroring Fernando Alonso Renault Renault
2002 Hungaroring Rubens Barrichello Ferrari Ferrari
2001 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2000 Hungaroring Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1999 Hungaroring Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1998 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
1997 Hungaroring Jacques Villeneuve Williams Renault
1996 Hungaroring Jacques Villeneuve Williams Renault
1995 Hungaroring Damon Hill Williams Renault
1994 Hungaroring Michael Schumacher Benetton Ford
1993 Hungaroring Damon Hill Williams Renault
1992 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1991 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1990 Hungaroring Thierry Boutsen Williams Renault
1989 Hungaroring Nigel Mansell Ferrari Ferrari
1988 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1987 Hungaroring Nelson Piquet Williams Honda
1986 Hungaroring Nelson Piquet Williams Honda

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less