Formule 1

Présentation du Grand Prix de Hongrie 2020

Sur le deuxième circuit de la saison

Recherche

Par Emmanuel Touzot

14 juillet 2020 - 08:00
Présentation du Grand Prix de Hongrie

Pour la seconde fois de son Histoire, la F1 enchaîne trois courses consécutives en trois week-ends, et c’est en Hongrie que va se terminer la première série de trois manches, avant d’enchaîner avec deux autres séries similaires en juillet, août et septembre.

Mercedes est pour le moment invaincue mais la Hongrie abordera certainement un chapitre politique dans le peloton, car la légalité de la Racing Point sera au centre des discussions, après que la RP20 a été au cœur d’une réclamation portée par Renault devant les commissaires, pour des pièces ayant possiblement été empruntées à Mercedes, directement ou indirectement.

Comme l’Autriche et la Styrie, la Hongrie se fera à huis clos, et les équipes viendront certainement avec des monoplaces en tous points similaires à celles qui ont roulé lors du Grand Prix de Styrie.

Les prévisions météo font pour le moment état d’averses le samedi pour les qualifications, mais c’est possiblement une grosse chaleur qui attend les pilotes et les monoplaces le dimanche, avec du soleil prévu pour la course.

Circuit

 T1 - Les voitures passent de près de 300 km/h sur la ligne droite à moins de 100 km/h au premier virage dont l’énorme freinage en fait l’endroit du circuit le plus propice aux dépassements.

 T2 - La piste étant en dévers vers le deuxième virage, les pilotes devront rester attentifs tant ils ont de fortes chances de manquer leur freinage.

 T5 - La décélération modérée du virage 5 fait passer les monoplaces d’environ 240 à 150 km/h après le léger crochet du virage 4, une série délicate de courbes négociées à moyenne et haute vitesses.

 T8 - Peu de place pour le freinage et aucune marge d’erreur. La moindre faute à n’importe quel instant peut grandement se répercuter sur les chronos. Les pilotes ont besoin d’une voiture bien équilibrée et de bonnes capacités de changements de direction dans cette portion.

 T13 - Deuxième virage le plus lent du circuit, le 13 est un gauche serré se négociant à 100 km/h environ avant de jeter la monoplace dans le dernier virage.

 T14 - Une bonne sortie en troisième vitesse y est cruciale puisque le virage 14 mène à l’unique ligne droite du tracé puis au premier virage, la meilleure occasion de dépassement du circuit.

 La piste a aussi été récemment resurfacée dans sa totalité, tout comme les dégagements, également agrandis.

Groupe propulseur

Le Hungaroring n’est pas considéré comme une piste typée ‘moteur’ avec seulement 55 % du tour à plein régime. La vitesse moyenne dépasse légèrement 180 km/h en qualifications et chaque virage se négocie entre les deuxième et quatrième rapports.

Le turbo est fortement sollicité en Hongrie. Le pilote joue constamment avec l’accélérateur et un turbo répondant instantanément et précisément permettra d’abaisser considérablement le temps au tour grâce à sa souplesse. Le deuxième secteur est tout aussi essentiel puisque les virages s’y négocient à moyennes et basses vitesses avec des freinages rapides. Libérer la puissance exacte au moment nécessaire sera capital pour aller plus vite.

Les fortes zones de freinage fourniront au MGU-K l’opportunité de récupérer de l’énergie. Ses principaux points de récupération se situeront au premier virage, où les vitesses chuteront de presque 300 à moins de 100 km/h, et sur la quasi-totalité du secteur deux, notamment à la chicane (virages six et sept) et sa grosse décélération.

Le MGU-H est vraiment mis à l’épreuve à Budapest, peut-être plus que sur n’importe quel autre circuit jusqu’à présent cette saison, en raison de l’intensité des petites pointes d’accélération.

Les températures ambiantes devraient être chaudes avec un mercure bien au-delà des 30°C. Des stratégies avancées de refroidissement et de dissipation de la chaleur sont prévues pour anticiper toute surchauffe.

Forces en présence

Après les deux courses sur le Red Bull Ring, on peut voir une tendance se dégager faisant de Mercedes la favorite, puisque l’équipe sextuple championne du monde en titre a signé la pole position et la victoire lors des Grands Prix d’Autriche et de Styrie.

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont respectivement dominé le premier et le second week-ends de la saison, mais Red Bull pourrait donner la réplique aux Mercedes W11 sur un circuit qui privilégiera l’agilité, et qui avait donné lieu à un duel somptueux entre Hamilton et Verstappen l’an dernier.

Derrière, la lutte sera encore acharnée en milieu de terrain entre Racing Point, McLaren, Ferrari et Renault, qui ont montré des niveaux de performance très proches lors des deux premiers rendez-vous.

Les vainqueurs du Grand Prix de Hongrie

AnnéeCircuitVainqueurÉquipeMoteur
2019 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2018 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2017 Hungaroring Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2016 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2015 Hungaroring Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2014 Hungaroring Daniel Ricciardo Red Bull Renault
2013 Hungaroring Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2012 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2011 Hungaroring Jenson Button McLaren Mercedes
2010 Hungaroring Mark Webber Red Bull Renault
2009 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2008 Hungaroring Heikki Kovalainen McLaren Mercedes
2007 Hungaroring Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2006 Hungaroring Jenson Button Honda Honda
2005 Hungaroring Kimi Räikkönen McLaren Mercedes
2004 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2003 Hungaroring Fernando Alonso Renault Renault
2002 Hungaroring Rubens Barrichello Ferrari Ferrari
2001 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2000 Hungaroring Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1999 Hungaroring Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1998 Hungaroring Michael Schumacher Ferrari Ferrari
1997 Hungaroring Jacques Villeneuve Williams Renault
1996 Hungaroring Jacques Villeneuve Williams Renault
1995 Hungaroring Damon Hill Williams Renault
1994 Hungaroring Michael Schumacher Benetton Ford
1993 Hungaroring Damon Hill Williams Renault
1992 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1991 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1990 Hungaroring Thierry Boutsen Williams Renault
1989 Hungaroring Nigel Mansell Ferrari Ferrari
1988 Hungaroring Ayrton Senna McLaren Honda
1987 Hungaroring Nelson Piquet Williams Honda
1986 Hungaroring Nelson Piquet Williams Honda

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less