Présentation du Grand Prix d’Australie 2022 de F1

Le grand retour à Melbourne sur un tracé revu

Recherche

Par Emmanuel Touzot

4 avril 2022 - 07:04
Présentation du Grand Prix d'Australi

Trois ans : trois ans que la F1 n’a pas couru à Melbourne. Et deux ans qu’elle ne s’y est pas rendue, puisque la dernière venue du paddock sur l’Albert Park s’était soldée par une annulation du Grand Prix d’Australie à deux heures des essais libres, à cause des inquiétudes liées à la pandémie de Covid-19.

Deux ans plus tard, revoilà la F1, prête à laver cet affront en Australie. Tout a changé depuis ce triste jour de mars 2020. Les Formule 1 répondent à un règlement entièrement revu (voir vidéo en bas), tandis que le circuit de l’Albert Park a fait une cure de jeunesse et arbore un tracé largement revu.

Les caractéristiques de la piste :

La caractéristique principale de la piste de Melbourne, c’est qu’elle n’est pas permanente. Ainsi, elle est souvent ’verte’ au moment où débutent les essais et elle garde des caractéristiques évolutives durant le week-end de course.

À cette époque de l’année, la température ambiante peut passer de 35 à 15°C d’un jour à l’autre, en fonction de la direction du vent. Il fait chaud si le vent vient du nord, et frais s’il souffle du sud. Cette donnée peut avoir une grande influence sur les réglages du refroidissement, mais également sur la gestion des pneumatiques en raison des variations de température de piste.

Le virage 9/10, autrefois une chicane lente, a disparu et laissé place à un enchainement très rapide depuis le virage 6, qui fera arriver les pilotes encore plus vite dans la chicane 11/12. Pour le reste du tracé, ce sont surtout des modifications de largeur de piste qui ont eu lieu.

Les deux premiers virages sont rapides mais n’ont pas changé. Le virage 3 offre de belles opportunités de dépassement.

La piste est assez bosselée, surtout dans les zones de freinage en amont des virages 1 et 6. De quoi faciliter les blocages de roues à l’avant.

Négociée à plus de 200 km/h et abordée plus vite cette année, la chicane rapide des virages 11 et 12 constitue un véritable défi avec son gros vibreur.

Le dernier secteur se révèle relativement lent par rapport au reste du tracé, mais on peut y gagner beaucoup de temps. Cette année, il se négociera un peu plus vite grâce à une piste plus large qui permettra une vitesse plus élevée au point de corde.

La voiture doit être aussi parfaite que possible pour les deux derniers virages du circuit (15 et 16). Ils sont très lents et permettent de faire la différence. L’accélération y déterminera la vitesse sur la ligne droite.

Le bout de la ligne droite de départ est l’endroit le plus rapide du circuit, avec une vitesse de plus de 320 km/h. Ce point précède l’important freinage du premier virage.

Forces en présence :

Le nouveau tracé de Melbourne sera très rapide, et l’on devrait ainsi retrouver une hiérarchie proche de Djeddah, avec un duel entre Ferrari et Red Bull au sommet. La monoplace de la Scuderia pourrait bénéficier de la première course de jour de la saison, puisqu’elle semble mieux répondre à la chaleur.

Derrière, il n’est pas impossible de voir Mercedes F1 encore en difficulté, tandis que Haas et Alfa Romeo devraient se battre avec Alpine juste derrière les champions du monde en titre.

McLaren pourrait être également plus en forme, même si le dernier enchaînement de virages risque de coûter cher à la MCL36. En revanche, la situation risque d’être tout aussi difficile pour Aston Martin et Williams.

Le palmarès complet du Grand Prix d’Australie :

Année Circuit Vainqueur Equipe Moteur
2019 Albert Park Valtteri Bottas Mercedes Mercedes
2018 Albert Park Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2017 Albert Park Sebastian Vettel Ferrari Ferrari
2016 Albert Park Nico Rosberg Mercedes Mercedes
2015 Albert Park Lewis Hamilton Mercedes Mercedes
2014 Albert Park Nico Rosberg Mercedes Mercedes
2013 Albert Park Kimi Räikkönen Lotus Renault
2012 Albert Park Jenson Button McLaren Mercedes
2011 Albert Park Sebastian Vettel Red Bull Renault
2010 Albert Park Jenson Button McLaren Mercedes
2009 Albert Park Jenson Button Brawn GP Mercedes
2008 Albert Park Lewis Hamilton McLaren Mercedes
2007 Albert Park Kimi Räikkönen Ferrari Ferrari
2006 Albert Park Fernando Alonso Renault Renault
2005 Albert Park Giancarlo Fisichella Renault Renault
2004 Albert Park Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2003 Albert Park David Coulthard McLaren Mercedes
2002 Albert Park Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2001 Albert Park Michael Schumacher Ferrari Ferrari
2000 Albert Park Michael Schumacher Ferrari Ferrari
1999 Albert Park Eddie Irvine Ferrari Ferrari
1998 Albert Park Mika Häkkinen McLaren Mercedes
1997 Albert Park David Coulthard McLaren Mercedes
1996 Albert Park Damon Hill Williams Renault
1995 Adélaïde Damon Hill Williams Renault
1994 Adélaïde Nigel Mansell Williams Renault
1993 Adélaïde Ayrton Senna McLaren Ford
1992 Adélaïde Gerhard Berger McLaren Honda
1991 Adélaïde Ayrton Senna McLaren Honda
1990 Adélaïde Nelson Piquet Benetton Ford
1989 Adélaïde Thierry Boutsen Williams Renault
1988 Adélaïde Alain Prost McLaren Honda
1987 Adélaïde Gerhard Berger Ferrari Ferrari
1986 Adélaïde Alain Prost McLaren TAG
1985 Adélaïde Keke Rosberg Williams Honda

Circuits

Info Formule 1

Photos

Vidéos