Formule 1

Toto Wolff se méfie des Ferrari à Barcelone

Elles y étaient très fortes cet hiver

Recherche

Par Emmanuel Touzot

8 mai 2019 - 09:41
Toto Wolff se méfie des Ferrari à (...)

Toto Wolff continue de ne pas vouloir se reposer sur les lauriers de Mercedes, alors que l’équipe a écrasé le début de saison en inscrivant 173 points sur 176 possibles, grâce à quatre doublés réalisés par Valtteri Bottas et Lewis Hamilton. Il explique que ces résultats ne représentent pas l’écart en piste face à Ferrari.

"Personne n’aurait prédit quatre doublés consécutifs pour Mercedes après les essais hivernaux" admet Wolff. "Mais nous voici avec 173 points après les quatre premières courses, un résultat remarquable qui est avant tout le témoignage du travail incroyable de chaque membre de l’équipe. Notre dévotion pour la tâche et notre faim de victoire, ainsi que notre amour de la course, sont plus forts que jamais."

"Les résultats semblent peindre un tableau plutôt clair, mais la vérité est qu’ils sont un peu trop flatteurs. La performance a fluctué durant les quatre premières courses. Nous avions la voiture la plus rapide en Australie et en Chine, mais nous avons gagné à Bahreïn grâce à la fiabilité alors que nous étions en retrait sur le plan de la performance."

Selon l’Autrichien, la course de Bakou prouve que Mercedes n’a aucune marge sur Ferrari, puisque Sebastian Vettel est resté dans les échappements des W10 pendant la majeure partie de la course, bien qu’il fut incapable de les empêcher de réaliser un quatrième doublé en autant de courses.

"Et bien que notre rythme de course semblait bon en Azerbaïdjan, nous n’avons jamais pu construire une avance confortable face à nos rivaux. Il n’y a donc aucune raison de se complaire de notre situation car nous savons qu’elle n’est pas complètement représentative de l’équilibre des forces cette saison."

"La prochaine étape est Barcelone, où nos rivaux étaient terriblement rapides lors des essais hivernaux, donc le Grand Prix d’Espagne sera tout sauf simple. En dépit d’un bon début de saison, nous restons sceptiques au sujet de notre propre performance et nous savons qu’il y au un nombre de domaines dans lesquels nous pouvons et devons progresser."

Selon Wolff, le week-end en Espagne fera partie des plus difficiles de la saison jusqu’ici et pourrait être le théâtre de la rivalité entre Bottas et Hamilton : "Nous nous attendons à un week-end difficile et compétitif, tout d’abord contre nos rivaux, mais aussi entre nos pilotes. Tout est encore à jouer cette saison et nous gardons les pieds sur terre."

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less