Formule 1

Premier test en F1 pour Pourchaire : un ‘rêve qui devient réalité’

Une titularisation est pour autant improbable l’an prochain

Recherche

Par Alexandre C.

5 août 2021 - 14:06
Premier test en F1 pour Pourchaire (...)

Une première pour Pourchaire ! Après sa première victoire en F2 cette année, le jeune Français, qui impressionne pour son année de débutant (6e place au championnat avec un doublé pole-victoire à Monaco) a vu son travail être récompensé par la plus belle des manières : un premier test dans une F1.

L’Azuréen (membre de l’académie Sauber) a été en effet choisi par Alfa Romeo pour mener des tests Pirelli 18 pouces au Hungaroring, ce mercredi. C’est là une vraie marque de confiance puisque ces tests Pirelli sont cruciaux pour jauger du comportement des nouveaux pneus de l’an prochain. Pour preuve, ce sont surtout des pilotes titulaires en F1 qui ont été retenus par les équipes pour mener ces tests, comme Carlos Sainz et Charles Leclerc chez Ferrari ou Daniel Ricciardo et Lando Norris chez McLaren.

Réagissant à son premier test en F1, Pourchaire est ainsi apparu logiquement très ému…

« Hier, un rêve est devenu réalité, j’ai conduit pour la première fois de ma vie une voiture de Formule 1. Je me souviens avoir rêvé de ce jour quand j’étais enfant. Je tiens à remercier toute l’équipe de Alfa Romeo Racing pour cette expérience incroyable et cette journée inoubliable. »

Quant au déroulé du test en lui-même, Alfa Romeo a été avare en informations, rappelant simplement que Théo avait « complété un programme entier. » « Un bon travail et un départ parfait avant la pause ! » concluait l’équipe.

Une titularisation dès l’an prochain ? Improbable…

Il ne faut néanmoins pas surinterpréter le sens de ce test pour Pourchaire. Oui, Frédéric Vasseur lui fait confiance, oui l’équipe pourrait se séparer de Kimi Räikkönen et d’Antonio Giovinazzi, mais pas au point d’envisager une titularisation de Théo dès l’an prochain. En effet, le directeur d’écurie rappelait, en juin dernier, qu’il était encore « trop tôt » pour lui. Ne brûlons pas les étapes…

« Nous avons un contrat avec Théo, mais encore une fois, je ne veux pas être pressé avec lui, nous devons garder à l’esprit qu’il a 17 ans. »

« Si vous comparez avec tous les autres talents qui arrivent en F1, ils sont beaucoup plus âgés et je ne veux pas faire de comparaison avec Lewis (Hamilton), Nico (Rosberg) ou Charles (Leclerc), ils étaient beaucoup plus âgés et avaient une plus grande expérience, et je pense que ce serait une erreur de le pousser trop tôt. »

« Il devra d’abord faire son travail en F2, puis nous aurons le temps de discuter plus tard. J’ai été impressionné par Théo mais j’ai aussi été impressionné par lui l’année dernière. »

« Pour l’année prochaine, c’est un peu tôt car il n’a fait que trois courses en F2. »

« Il est plus que jeune, il a 17 ans et court toujours après son permis de conduire et il faut lui laisser le temps de faire le travail. Nous ne sommes pas pressés mais je pense que c’est un très bon [pilote]. »

Après le bac avec mention, reste donc à avoir, pour Pourchaire, le permis puis la superlicence. Dans cet ordre ou dans un autre…

Autres photos :

Alfa Romeo Racing

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less