Formule 1

Premier point ou pas, Kubica ne se fait aucune illusion sur le rythme de Williams

Un week-end encore compliqué à Budapest en prévision

Recherche

Par A. Combralier

1er août 2019 - 16:32
Premier point ou pas, Kubica ne se (...)

Profitant du chaos du Grand Prix d’Allemagne, ainsi que de la pénalité de 30 secondes infligée aux deux Alfa Romeo (l’équipe italo-suisse ayant cependant fait appel), Robert Kubica a inscrit le premier point de sa saison dimanche dernier.

Mais le Polonais, présent dans le paddock du Hungaroring aujourd’hui, n’oublie pas qu’à la régulière, la FW42 est encore très loin de pouvoir jouer les points. C’est pourquoi ses sentiments sont « mitigés » quelques jours après son exploit, comme il l’a confié devant la presse.

« Les sentiments sont un peu mitigés au bout du compte. C’est bien d’avoir inscrit ce premier point, mais il n’est pas arrivé comme on aurait pu l’espérer. Bien sûr, c’était une course folle, avec beaucoup d’erreurs. Nous avons réussi à rester sur la piste, même si notre rythme était discutable. Mais nous sommes toujours parvenus à rester sur le tarmac, et avec la pénalité des Alfa Romeo, nous avons gagné deux places, donc nous avons fini 10e, ce qui est une bonne chose. »

« Mais il nous reste encore du travail à faire, il faut continuer à pousser. Vraiment, oui, ce point vient comme un remerciement pour les gars, qui font un si bon travail en piste, ils poussent vraiment dur. Nous ne passons pas vraiment un bon moment cette saison, mais ils continuent à travailler dur, et Hockenheim fut aussi un remerciement pour eux. »

Fort de ce point, Robert Kubica et Williams pourront-ils afficher un meilleur visage encore ce week-end, à Budapest ? Le Polonais – qui courra quasiment à domicile – n’en est absolument pas convaincu et fait preuve d’un certain pessimisme – ou bien réalisme.

« Grâce à Mercedes, l’unité de puissance est le vrai point fort de notre voiture. Mais le Hungaroring, c’est une piste très complexe. Certaines sections requièrent beaucoup d’adhérence mécanique et aérodynamique. Donc je dirais que ce n’est pas le type de circuit où nous pourrons plus nous rapprocher de nos concurrents. »

Selon toute logique, comme l’an dernier, Williams devrait être ainsi plus compétitive sur des pistes comme Spa ou Monza, si l’on en croit Robert Kubica.

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less