Premier Chinois en F1, Zhou récolte les fruits de ses sacrifices

Le pilote Alfa Romeo est fier et "soulagé"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

5 mars 2022 - 17:45
Premier Chinois en F1, Zhou récolte (...)

Guanyu Zhou a un véritable rôle de précurseur en Formule 1, puisqu’il sera cette année le premier pilote chinois à prendre le départ d’un Grand Prix. Le pilote Alfa Romeo F1 admet que ce rôle est très important pour lui et pour son pays.

"Être le premier pilote chinois de F1 est un gros soulagement" note Zhou. "C’est le rêve que je poursuis depuis le karting, et je sais à quel point c’est difficile d’accéder à la F1. Il y a beaucoup à sacrifier, la famille notamment, sans savoir si le rêve deviendra réalité. Je suis fier que ça arrive."

"J’espère que ça attirera plus de monde vers la F1. Je suis très fier d’être le premier pilote chinois en F1, c’est un grand accomplissement. On sait que c’est difficile de grimper les échelons du karting jusqu’à la F4, puis jusqu’à la F3, la F2 et maintenant la Formule 1."

En réalité, ce fut encore plus dur pour lui car en Chine, il est très difficile de se préparer aux sacrifices et aux difficultés que représente une progression dans le sport automobile. Le fait de ne pas avoir d’aîné pour le guider dans ce sport est aussi un défi supplémentaire.

"C’est dur d’y parvenir car le sport automobile se situe surtout en Europe. Nous n’avons pas beaucoup de professionnels ou d’équipe qui peuvent nous aider à nous développer en tant que pilote. Nous devons sacrifier notre vie, quitter le pays, et tout est nouveau."

"Et le plus difficile, c’est que je n’avais pas de mentor devant moi, donc je n’avais personne qui pouvait me guider et me montrer la bonne direction et la bonne décision à prendre. J’en ai pris des mauvaises, il y a eu des périodes difficiles, et j’ai dû passer outre, mais c’est très important."

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos