Formule 1

Pourquoi Racing Point a préféré Hulkenberg à Vandoorne

Le directeur de l’équipe s’en explique

Recherche

Par Olivier Ferret

11 octobre 2020 - 12:02
Pourquoi Racing Point a préféré (...)

Mercedes F1 met à disposition de tous ses partenaires en Formule 1 ses pilotes de réserve, enfin plutôt son pilote de réserve, Stoffel Vandoorne. Esteban Gutierrez n’a en effet toujours pas roulé à nouveau 300 kilomètres en essais pour renouveler sa Super Licence.

Le Belge était bien en stand by au Nürburgring mais, pourtant, Racing Point a préféré jouer la carte du stress avec Nico Hulkenberg et attendre l’Allemand sur le circuit. Le trajet ne posait pas de souci mais si le pilote avait manqué son test Covid-19 (positif ou non concluant, ce qui peut arriver), Racing Point n’aurait eu qu’une monoplace à aligner en course aujourd’hui.

Otmar Szafnauer était "conscient de tous ces risques" mais il pense que les bénéfices d’avoir Hulkenberg plutôt que Vandoorne au volant les compensaient largement.

"La solution de secours est bien Stoffel," explique Szafnauer. "Il était dans le paddock, il avait été testé négatif, il était prêt à rouler."

"Quant à Nico, nous avions son baquet ici, nous savons exactement où vont les pédales, nous n’avons pas à régler les pédales, et faire certaines de ces choses que nous aurions dû subir au dernier moment avec l’arrivée de Stoffel."

"Il aurait été possible de faire rouler Stoffel mais cela aurait été beaucoup plus difficile."

Il n’y a pas eu de miracles cependant : Hülkenberg s’est qualifié à l’arrière du peloton, n’ayant pas conduit la RP20 depuis début août et n’ayant pas pu rouler lors des Libres 3.

"Nous sommes simplement reconnaissants qu’il ait respecté la règle des 107%, c’est ce que nous voulions faire pour qu’il puisse courir. Il a une bonne voiture, il a fait quelques tours, s’il peut prendre un bon départ, il a une chance de marquer des points."

Racing Point F1 - Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less