Formule 1

Pourquoi Pérez a peut-être tapé dans le mille en se qualifiant en tendres

A deux contre Hamilton, les Red Bull ont une vraie chance

Recherche

Par Alexandre C.

17 avril 2021 - 17:53
Pourquoi Pérez a peut-être tapé dans (...)

Il y aura de la stratégie dans l’air demain à Imola ! Et pas qu’un peu puisque les Red Bull auront les armes stratégiques pour faire face à Lewis Hamilton.

En effet Sergio Pérez, qui part en tendres (Max Verstappen et Lewis Hamilton en médiums) aura peut-être l’opportunité, grâce à une meilleure chauffe, de prendre l’avantage en début de Grand Prix. Quand l’on sait que le Mexicain est très bon pour faire durer ses pneus, quand l’on sait aussi que la dégradation des tendres devrait être peu élevée grâce aux faibles températures, à voir si le choix de se qualifier en tendres n’était pas le bon pour lui en Q2…

Ainsi la course d’Imola pourrait se jouer en partie non seulement au départ, mais dès le tour de chauffe, car les températures peu élevées (près de 12 degrés) pourraient donner un bel avantage aux pilotes à la gomme tendre, plus facile à chauffer. Sergio Pérez partira cependant sur le côté sale, ce qui pourrait relativiser son avantage.

Sur un circuit où il est difficile de doubler, une stratégie à un seul arrêt est « presque certaine » pour la plupart des pilotes pour Pirelli. D’autant plus que la pitlane est longue (25 secondes ou 30 secondes pour un arrêt) ; et du reste la dégradation est donc peu élevée.

La position en piste sera la clef, si bien que l’undercut et le timing des arrêts aux stands seront cruciaux. A deux voitures, Red Bull a donc une belle carte à jouer.

A noter que Valtteri Bottas aura la partie dure, en partant 8e. Car le Finlandais aura autour de lui des voitures dotées de tendres (lui part en médiums). La mauvaise pioche…

La pluie, qui est possible mais loin d’être certaine, pourrait remettre ces stratégies en cause. Ce qui est certain, c’est que le froid relatif restera de mise.

« Tous les pneus sélectionnés pour les qualifications ont bien fonctionné aujourd’hui » constate Mario Isola.

« Comme prévu, nous avons vu certains des pilotes de tête choisir de passer la Q2 en médiums, et donc de commencer la course avec. Cela devrait leur permettre d’avoir un premier relais plus long et une stratégie plus flexible. Il y a un certain nombre de points d’interrogation demain, notamment la météo, avec la possibilité d’une pluie qui pourrait complètement bouleverser les stratégies prévues. Si le temps reste sec, nous avons vu jusqu’à présent que les trois gommes devraient avoir un rôle important à jouer en course. Ceux qui partent avec le pneu tendre ne sont pas particulièrement désavantagés, car Imola est un circuit peu sévère pour les pneus et les conditions météorologiques devraient être fraîches. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less