Formule 1

Pour Wolff, Mercedes connait sa période la plus rude depuis 2013

Ferrari a maintenant le ‘package parfait’ selon lui

Recherche

Par A. Combralier

29 septembre 2019 - 10:13
Pour Wolff, Mercedes connait sa (...)

Depuis quatre Grands Prix, Mercedes est systématiquement battue par Ferrari en qualifications. Il faut dire que Charles Leclerc enchaîne les poles comme Mercedes en avait l’habitude depuis le début de l’ère hybride.

Toto Wolff, le directeur d’écurie, croit savoir où Mercedes perd en particulier du temps, et sans surprise, c’est au niveau des lignes droites…

« Nous perdons 7 ou 8 dixièmes par rapport aux Ferrari en lignes droites. Et vous ne pouvez pas faire grand-chose contre cela. Notre équipe d’ingénierie a tiré le maximum du package que nous avions ce week-end. Mais c’est tout ce qu’on peut faire… Nous devons rattraper énormément de temps sur les Ferrari, » indique-t-il à Sotchi.

Depuis Singapour, la SF90 a aussi grandement progressé en virages, et donne donc du fil à retordre aux Flèches d’Argent.

« Cela semble le package parfait » constate Toto Wolff. « Il faut rester humbles. Nous avons connu beaucoup de bonnes saisons, beaucoup de courses formidables et maintenant, un défi est devant nous : nous allons nous battre et tout donner. Un gros défi nous attend, oui. »

Pour Toto Wolff, les difficultés traversées par Mercedes dépassent celles des saisons 2017 et 2018… c’est bien simple, Mercedes n’aurait jamais autant souffert durant l’ère hybride !

« Ces dernières courses, nous n’avions plus le package le plus rapide. Notre châssis produit une très bonne performance, mais au niveau de la puissance moteur et la traînée… nous sommes en retard par rapport à Ferrari. Il faut que ces problèmes soient maintenant sous contrôle. Et il nous faut donc travailler dur. »

« C’est un défi amusant, finalement. Au début, il est toujours difficile de vous recalibrer, parce que si vous vous fixez comme objectif la victoire, et que tout d’un coup, vous ne gagnez plus ce Grand Prix, non celui d’après, alors, il est assez difficile de gérer vos propres objectifs. Mais je pense que nous allons y arriver. »

« C’est juste une situation amusante. Cela me rappelle 2013. Mais cette année – c’est la différence – nous menons toujours le championnat. »

« Nos difficultés se concentrent dans les domaines les plus difficiles. Nous avons eu des situations durant lesquelles Ferrari était très forte, l’an dernier, mais pour le moment, ils écrasent juste tout le monde avec leur vitesse de pointe. Donc il est très difficile de compenser cela sur l’ensemble d’un tour. C’est une situation qu’il nous faut surmonter. »

Malgré ce tableau qui semble noir, Lewis Hamilton est tout de même parvenu à battre Sebastian Vettel pour se placer aux côtés de Charles Leclerc sur la première ligne, à Sotchi.

« Lewis a réussi un tour très solide et a fait un travail formidable pour séparer les Ferrari » se réjouit au moins Toto Wolff.

« C’est dommage pour Valtteri [5e de la Q3], il était sur un bon tour avant de l’avorter. »

« Pour la course, nous aurons un pneu plus dur que les autres autour de nous au départ [médiums contre tendres], ce qui rendra le départ un peu plus délicat. Mais j’espère que nous pourrons nous créer des opportunités plus tard durant le Grand Prix. »

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less