Formule 1

Pour Vasseur, Alfa Romeo rend service à toute la F1 en signant un pilote chinois

Une bonne exposition pour Alfa Romeo

Recherche

Par Alexandre C.

16 novembre 2021 - 16:05
Pour Vasseur, Alfa Romeo rend (...)

L’opération justification commence pour Frédéric Vasseur et Alfa Romeo : pourquoi avoir choisi Guanyu Zhou, plutôt qu’Oscar Piastri ou Antonio Giovinazzi, l’an prochain ? N’est-ce pas seulement pour les opportunités commerciales, notamment pour ce qui concerne le premier pilote chinois en F1 ?

Frédéric Vasseur s’est donc défendu : pour lui, l’option Antonio Giovinazzi n’était pas si utile car en raison du règlement technique tout nouveau, la continuité était moins importante.

« Je ne suis pas sûr que nous ayons besoin d’une continuité avec 2021 parce que le projet est tellement différent. Des pneus au moteur en passant par le package aérodynamique, le règlement, tout est différent. »

Du reste Valtteri Bottas a de l’expérience pour deux l’an prochain, du haut de ses 175 Grands Prix...

« Pour Zhou, il serait également important d’être aux côtés de Valtteri et d’être capable de progresser et d’apprendre de Valtteri aussi vite que possible. »

Cependant Frédéric Vasseur reconnaît que le fait d’avoir le premier pilote chinois sous contrat a pu jouer dans la prise en compte du facteur risque/bénéfice...

« Ce sera un énorme coup de pouce pour l’équipe, d’abord pour les sponsors, notre exposition dans le monde et en Chine. Mais c’est vrai aussi pour les autres équipes, je pense que ce sera bénéfique pour elles et pour la F1 en général. »

« Je comprends parfaitement que la Formule 1 puisse être très heureuse d’avoir un pilote chinois à bord, et surtout [que] le pilote chinois soit performant. »

« Il apportera probablement à Alfa un gros coup de pouce en Chine, mais maintenant, ce n’est pas seulement le fait d’avoir un pilote chinois dans la voiture, vous devez aussi être performant parce que je pense que les Chinois sont très fiers aussi, et vous devez être performant si vous voulez avoir une bonne exposition et une exposition positive. »

Quid de Théo Pourchaire ? Ne voit-il pas son avenir bloqué par la signature (certes pour un an) d’un jeune pilote chez Alfa Romeo ? Frédéric Vasseur espère ainsi le rassurer.

« Théo fera partie de l’académie, il sera de nouveau en F2. »

« Avec les règlements et les circonstances comme le Covid, nous devons toujours avoir quelqu’un [sur la] piste. On ne sait jamais, on peut échouer au test covid le vendredi matin. »

« Nous devons avoir quelqu’un aux 25 événements, mais en même temps, nous devons avoir quelqu’un à l’usine. J’ai Theo qui participe à 14 événements en F2 maintenant, ce qui signifie que c’est un défi assez chargé. »

Alfa Romeo F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less