Formule 1

Pour Szafnauer, Aston Martin F1 est encore une ‘petite équipe’ mais il y a déjà un ’effet Vettel’

L’expérience de Ferrari déjà profitable

Recherche

Par Alexandre C.

15 février 2021 - 08:41
Pour Szafnauer, Aston Martin F1 est (...)

Dans ses premiers jours à l’usine Aston Martin F1, à Silverstone, Sebastian Vettel a déjà impressionné ses nouveaux ingénieurs par la qualité de son retour technique – Aston Martin F1 a ainsi recruté un ingénieur de performance en plus d’un pilote, pour reprendre les mots de Otmar Szafnauer.

Le directeur d’écurie en a dit plus encore à Auto Motor und Sport sur l’apport technique potentiel de l’Allemand à l’ancienne équipe Racing Point. D’ores et déjà, il y aurait un « effet Vettel » à l’usine dans les méthodes de fonctionnement.

« Avant tout, il peut apporter l’expérience et les méthodes de travail acquises lorsqu’il remportait des championnats du monde. »

« Il a déjà indiqué à nos ingénieurs de course les données dont il a besoin pour nous aider dans la mise au point de la voiture et ses réglages. Il nous a déjà aidés à améliorer l’ergonomie du cockpit. »

« Par exemple, l’emplacement des boutons et la façon dont ils doivent être utilisés pour faciliter le fonctionnement de la voiture. Il a déjà conduit dans le simulateur et l’a comparé à d’autres qu’il connaît. Qu’est-ce qui est bon dans le nôtre ? Où devons-nous nous améliorer ? Nous pouvons travailler avec cela. »

L’équipe Aston Martin F1 dans sa globalité pourra ainsi grandement apprendre de Sebastian Vettel ; et Otmar Szafnauer espère aussi Lance Stroll réussir de francs progrès grâce à son nouveau "mentor".

« Sebastian n’était avec nous que depuis quelques jours. Et déjà dans ce court laps de temps, il nous a donné ce feedback utile. Il n’a même pas encore conduit notre voiture. Nous pouvons encore beaucoup apprendre de lui et ainsi nous améliorer. »

« Lance, qui a beaucoup moins d’expérience que Sebastian en Formule 1, peut aussi en profiter. Et inversement. Lance est un pilote de course très talentueux et très rapide. Ensemble, ils peuvent amener notre équipe à un niveau supérieur. »

Otmar Szafnauer rappelle que Sebastian Vettel a déjà travaillé avec une équipe "de milieu de grille" en début de carrière et que cette expérience lui sera aussi très utile - même si l’équipe de Silverstone aspire à rejoindre les plus grands.

« Nous ne devons pas oublier que Sebastian a travaillé avec Toro Rosso pendant quelques années. C’est à peu près la même taille d’équipe que nous avons. Et Sebastian a une excellente mémoire. »

« Il nous convient déjà très bien. Nous avons la même philosophie quant à la façon dont nous voulons courir. Pour nous, la performance est notre première priorité. Nous nous efforçons d’avoir la voiture la plus rapide possible. Cela s’applique également à d’autres domaines, comme l’équipe aux stands lors des changements de pneus. »

Et avec Vettel dans ses rangs, l’Américain n’exclut pas des victoires dès cette année

« Je pense que nous devrions sortir rapidement des starting-blocks et nous battre pour des places sur le podium. Si les choses se passent comme nous l’avons fait à Bahreïn ou en Turquie l’an dernier, nous devrions pouvoir mettre la voiture en pole position et avoir la chance de gagner quelques victoires. »

« Nous voulons donc tirer le meilleur parti des courses - y compris viser des victoires quand c’est possible. C’est notre objectif. Et c’est exactement ce dont il s’agit pour Sebastian. Nos philosophies de course sont à 100 % les mêmes. Nous travaillerons donc très bien ensemble pour optimiser nos performances. »

Mais Sebastian Vettel n’a-t-il pas montré, chez Ferrari, avoir quelque peu perdu de la motivation ? Cela n’inquiète-t-il pas Otmar Szafnauer ?

« Nous pouvons lui offrir un environnement dans lequel la course est à nouveau un plaisir. C’est exactement pour cela que la plupart d’entre nous font ce travail. Que signifie s’amuser ? Vous pouvez le demander à Seb vous-même. »

« Je pense que cela signifie pour lui que vous tirez le meilleur parti de chaque branche de l’équipe et de la voiture. C’est ce que cette équipe représente. Nous l’avons montré dans le passé. Nous avons cultivé cet environnement - et il recherchait cet environnement. Il tirera le meilleur de nous. Et nous obtenons le meilleur de lui. »

« Il nous pousse déjà, nous montre déjà la voie. Il est très curieux. Il ne cesse de nous demander : Pourquoi le faites-vous de cette façon et pourquoi pas différemment ? En deux jours seulement, il a posé tant de questions. Il ne se contente pas de nous poser des questions, mais il nous fait part de ses expériences, nous les transmet. C’est exactement ce dont nous avons besoin. »

« Nous voulons tout mettre en œuvre pour améliorer nos performances afin de pouvoir dire en mars que nous avons tiré le meilleur parti de nos possibilités au cours de l’hiver. Seb et nous en tant qu’équipe. Je ne vois pas de manque de motivation, ni de manque de confiance en soi. »

Comment d’ailleurs Sebastian Vettel fait-il pour autant communiquer avec l’équipe, en période de confinement ?

« Je lui parle régulièrement. Il échange des idées avec les ingénieurs plusieurs fois par semaine. »

Pour mieux habituer encore Sebastian Vettel à sa nouvelle équipe, il serait possible de lui faire conduire une Racing Point d’il y a deux ans, comme Ferrari l’a fait avec Carlos Sainz. Est-ce que c’est logistiquement possible avec le confinement pour Otmar Szafnauer ?

« Tout dépend de la façon dont vous pouvez voyager. Il est prévu qu’il revienne chez nous avant les essais. C’est dans quelques semaines seulement. Nous devons encore mettre à jour le simulateur pour qu’il puisse fonctionner avec les dernières spécifications de développement. »

« Nous ne sommes pas une grande équipe. Par exemple, nous louons nos moteurs et nos transmissions. Ils ne nous appartiennent pas. Nous devons les rendre après la saison. Nous n’avons donc pas de vieille voiture que nous pouvons lui donner. »

Aston Martin F1 a beau ne pas être une "grande équipe" pour Otmar Szafnauer, ses ambitions demeurent élevées pour cette année.

« Nous voulons commencer la saison comme nous avons terminé la dernière. Nous avons eu la troisième voiture la plus rapide assez souvent. Mais nous n’avons terminé que quatrième derrière McLaren. »

« Nous n’avons pas eu de chance. Pour nous, il s’agira d’éliminer les difficultés. Nous avons besoin de plus de constance quand il s’agit de marquer les points. Si nous y parvenons, nous pouvons devenir troisièmes. Ce doit être notre objectif réaliste. »

Aston Martin F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less