Formule 1

Pour McLaren, les F1 iront plusieurs secondes plus vite qu’en 2011 en Turquie

Pour Norris et Sainz, chaque détail comptera

Recherche

Par Alexandre C.

10 novembre 2020 - 15:12
Pour McLaren, les F1 iront plusieurs

Toujours en lice pour la 3e place au classement des constructeurs, bien qu’en retrait en performance pure sur les dernières courses, McLaren fait face à un Grand Prix potentiellement décisif en Turquie ce week-end – comme les suivants.

Pour aborder ce nouveau rendez-vous pour lui, Lando Norris s’est préparé du mieux qu’il a pu. Il sait que tout point comptera ce dimanche…

« Istanbul sera un nouveau défi pour moi ce week-end car je n’y ai jamais couru auparavant, mais c’est un circuit que j’attends avec impatience. D’après ce que j’ai vu, et les vidéos que j’ai regardées, il a tous les atouts pour proposer une course passionnante. Évidemment, quand les gens parlent de cette piste, ils mentionnent le virage 8, qui sera un défi amusant et que l’on pourra passer avec fond avec nos voitures. »

« La bataille en milieu de grille est si serrée, avec un seul point séparant trois équipes. Je sais que tout le monde dans l’équipe va tout donner pour essayer de faire de son mieux ce week-end. J’espère que la piste nous donnera plus de chances de dépasser qu’à Imola, afin que nous puissions essayer de marquer des points importants. »

Carlos Sainz a lui aussi hâte de voir comment cette bataille pour la 3e place au classement des constructeurs va se dénouer. Il rappelle à son équipe que chaque détail pourra faire la différence week-end à Istanbul...

« Nous avons réussi à marquer des points importants dans les dernières courses et la lutte pour la troisième place chez les constructeurs est incroyablement serrée, un seul point nous séparant de nos rivaux. Je ne me souviens pas d’une bataille plus serrée en milieu de grille ces dernières années. Nous ne pouvons pas nous permettre de perdre une seule opportunité et chaque séance du week-end est importante. Tirer le meilleur parti de la voiture à partir de vendredi et en qualification peut faire une grande différence pour la course. Chaque petit détail peut avoir un impact et avec seulement quatre courses restantes, nous devons rester concentrés. »

« Je pense que personne n’aurait prédit que nous allions courir à Istanbul Park au début de l’année, mais c’est formidable que nous y soyons. Une autre nouvelle piste pour moi et pour beaucoup d’autres. Ce circuit me semble être de la vieille école, un défi intéressant qui devrait nous donner quelques opportunités de dépassements, et j’espère que nous pourrons proposer un bon spectacle pour les fans et ramener un bon résultat. »

James Key, le directeur technique, rappelle enfin que le tracé d’Istanbul présente des particularités aussi excitantes que potentiellement problématiques...

« C’est un de ces circuits qui est très technique mais fantastique et qui place les F1 devant beaucoup d’exigences, en particulier au virage 8 avec ce fameux virage à plusieurs points de corde, qui sera passé à fond dans ces machines. »

« La piste elle-même est un véritable mélange de virages à basse et moyenne vitesse, elle est globalement dominée par un ensemble de virages à vitesse relativement faible mais aussi par plusieurs longues lignes droites. Donc, le choix de notre niveau de charge aérodynamique sur nos ailerons, avec des F1 très différentes des voitures de 2011, sera l’un des défis que nous devrons relever ce week-end. »

« Nous nous attendons à ce que les temps au tour soient plus rapides de plusieurs secondes et que certains des virages les plus lents en 2011 deviennent maintenant des virages à vitesse moyenne : il y a donc encore beaucoup à apprendre pour le week-end. »

« Comprendre la surface de la piste, qui est nouvelle je crois, ajoute certains défis à tout week-end de course. Le nouveau tarmac est souvent lisse, mais il a aussi une faible adhérence et peut évoluer très rapidement au cours d’un week-end de course. Donc, savoir comment cela fonctionne en conjonction avec les pneus et les réglages de la voiture va être un défi pour vendredi, comme cela a été le cas lors d’événements récents avec des circuits que nous ne connaissons pas avec ces voitures. »

McLaren

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less