Formule 1

Pour Leclerc, c’est clair : Piastri doit être en F1 l’an prochain

Il a gagné sa place au mérite

Recherche

Par Alexandre C.

7 octobre 2021 - 17:36
Pour Leclerc, c’est clair : Piastri (...)

Champion en titre de F3, Oscar Piastri est en lice pour faire la passe de deux et ainsi remporter la F2. Cela ne s’était pas vu depuis un certain George Russell.

L’Australien mérite certainement d’être en F1 au mérite : cependant il est en concurrence avec le (bien plus fortuné) Guanyu Zhou pour un baquet chez Alfa Romeo. Les dernières tendances laissent penser que Piastri aura le volant, mais rien n’est encore fait. Cela presse d’autant plus pour l’Australien que s’il gagne la F2, il n’aura pas le droit de redoubler…

Ancien champion de F2, Charles Leclerc a apporté un soutien net au pilote de 20 ans : la place de Piastri est en F1. Plus que celle de Zhou ?

« C’est un pilote très, très talentueux. Je regarde évidemment toutes les courses de F2 et il est incroyablement régulier, toujours là quand il le faut. »

« C’est impressionnant et il mérite définitivement d’être en F1. J’espère vraiment qu’il aura un volant - il devrait être en F1. Donc, j’espère vraiment qu’il le sera très bientôt. »

Les pilotes de F2 devraient-ils avoir une place automatique en F1 ? Sur le papier cela semble souhaitable, en pratique Charles Leclerc sait bien que cela est plus que compliqué, car de multiples enjeux, financiers, marketing, politiques, entrent aussi en compte.

« Je ne le ferais pas de manière automatique, car cela ne serait pas juste dans certains cas. »

« Mais c’est aussi assez clair quand un pilote le mérite. »

« Oscar, c’est sa première année en F2 et [il y a des chances] qu’il la gagne tout de suite - ça a été le cas pour d’autres pilotes aussi. Je ne pense pas qu’il y ait besoin d’une règle pour ça. C’est assez évident. »

S’il n’est pas titularisé en F1 l’an prochain, Piastri devrait au moins pouvoir rouler en essais libres puisqu’une règle nouvelle obligera les équipes à aligner au moins deux fois dans l’année des rookies le vendredi. Charles Leclerc salue l’esprit de cette nouvelle règle même si...

« En tant que pilote de Formule 1, ce n’est pas idéal dans ma position, mais d’un autre côté, c’est génial de donner la chance aux jeunes pilotes de montrer ce dont ils sont capables... Et aussi pour les équipes d’avoir un peu plus confiance quand elles engagent un jeune pilote parce qu’elles ont plus l’occasion d’avoir un aperçu de ces jeunes pilotes dans la F1. »

« C’est une bonne chose pour tout le monde. Je suis heureux que ce changement se produise. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less