Formule 1

Pour la première fois depuis des années, Bottas n’est pas tombé malade pendant l’hiver

Grâce au nouveau règlement, il a pu davantage manger

Recherche

Par Valentin Vilnius

10 mars 2019 - 12:39
Pour la première fois depuis des (...)

Une nouveauté réglementaire pour cette saison permettra, aux pilotes les plus grands et donc les plus lourds, de ne plus être systématiquement désavantagés. Chaque pilote doit avoir un poids minimum de 80 kilos désormais – si le pilote pèse moins, du lest devra être obligatoirement placé autour du baquet pour atteindre ces 80 kilos.

De ce fait, les pilotes ont ainsi pu gagner en masse musculaire pendant l’hiver, et un peu moins surveiller leur alimentation. Ce nouveau régime, moins restrictif, a déjà eu des effets notables sur la préparation physique hivernale de Valtteri Bottas.

Le pilote Mercedes révèle en effet qu’il n’est pas tombé malade, une fois n’est pas coutume, pendant les mois d’hiver !

« J’ai pu davantage manger l’hiver dernier. C’est sympathique de pouvoir gagner un ou deux kilos ! »

« Je crois que je m’approche de mon poids naturel, donc je me sens très bien. Le règlement est très bien fait et bien sûr, pour les pilotes les plus grands, la vie est plus facile. »

« Pour beaucoup de pilotes, pendant longtemps, il fallait être en-dessous du poids naturel, et donc, il est très facile de tomber malade. Honnêtement, ces six dernières années, chaque hiver, j’avais été malade pendant longtemps. L’hiver dernier, je ne suis pas tombé malade – c’était la première fois depuis de nombreuses années. »

« Je pense vraiment que ce qui a changé, c’est que j’ai pu davantage manger, m’assurer, dans mon entrainement, d’avoir tous les nutriments nécessaires pour bien récupérer. Donc je me sens bien. »

Seul problème pour Valtteri Bottas : son coéquipier Lewis Hamilton se dit lui aussi, grâce à ce nouveau règlement, dans la forme de sa vie…

« Les 12 derniers mois, nous avions dû rester à un certain poids et ce n’est pas particulièrement génial de devoir sauter des repas pour rester dans la limite de poids » poursuit le Finlandais. « Nous n’avons pas nécessairement l’énergie maximale. »

« Mais le changement de règlement est génial. C’est mieux pour les pilotes, ils peuvent être dans une meilleure santé, et je me sens bel et bien dans le meilleur état de santé depuis des années, simplement parce que vous pouvez manger davantage, et donc vous dormez mieux, vous avez plus d’énergie. Donc je suis définitivement plus heureux. »

Mercedes

expand_less