Formule 1

Pour Horner, Spa a confirmé le statut d’outsider de Red Bull

Les choses peuvent-elles changer l’an prochain ?

Recherche

Par Alexandre C.

31 août 2020 - 11:12
Pour Horner, Spa a confirmé le (...)

Sans démériter, Max Verstappen n’a tout simplement pas eu le rythme ce dimanche à Spa pour essayer d’inquiéter les Mercedes. La Red Bull a fini à sa place, c’est-à-dire à la troisième, derrière les deux monoplaces allemandes.

Christian Horner, après la course, retient en particulier les difficultés de gestion de pneus qui ont très inquiété son premier pilote…

« C’était une course délicate avec la gestion des pneus, mais nous avons réussi à marquer des points avec les deux voitures. Max n’avait pas tout à fait le rythme nécessaire pour se battre contre la Mercedes, la dégradation des pneus dans la deuxième moitié de la course s’étant avérée importante, nous avons dû nous demander si nous devions faire un ou deux arrêts. La vitesse en ligne droite de Daniel était évidemment très forte, nous avons donc choisi de nous en tenir à un seul arrêt et Max a réussi à ramener la voiture à la maison pour son sixième podium consécutif. »

Du côté d’Alexander Albon, la course fut plus complexe encore : non seulement le jeune pilote n’a pu rester avec son coéquipier, mais il a encore été débordé par les deux Renault - par celle d’Esteban Ocon dans le dernier tour. Christian Horner va-t-il en profiter pour recadrer Albon, un an après son arrivée ? Toujours pas !

« Alex a perdu une place au départ au profit d’Ocon, mais il a réussi à la récupérer par son arrêt au stand lorsque nous avons décidé de le mettre en médiums, qui nous semblait être le meilleur composé pour attaquer les Renault. Il a fait du bon travail aujourd’hui en défendant avec acharnement tout au long du Grand Prix, mais malheureusement les Renault étaient trop rapides dans les lignes droites avec leur configuration à faible appui et il a perdu la 5e place dans le dernier tour. Alex est maintenant quatrième au championnat des pilotes et il a passé un très bon week-end. Nous allons donc continuer à travailler dur en tant qu’équipe avant d’arriver à Monza la semaine prochaine. »

L’enseignement de ce week-end, c’est qu’en conditions de courses tempérées, Mercedes est intouchable pour Red Bull. Et Christian Horner ne peut que constater les dégâts.

« Je pense que nous sommes les outsiders depuis le Grand Prix d’Autriche, le premier. Nous continuons à être un outsider dans ce championnat. Mais les choses peuvent changer par rapport à ce que nous avons vu jusqu’à présent. »

« Chez Mercedes, ils ont été extrêmement dominateurs en Belgique, mais c’est la sixième fois consécutive que Max monte sur le podium et il est deuxième au classement des pilotes. C’est une très bonne performance de leur côté. Nous devons juste trouver plus de performances pour nous battre avec eux. »

L’an prochain, Red Bull pourra-t-elle vraiment changer la situation étant donné le gel technique partiel ?

« C’est presque comme une année de 18 mois, n’est-ce pas ? C’est pourquoi nous travaillons très dur en coulisses pour obtenir le plus de performances possible jusqu’à la fin de la saison. Là où nous terminerons cette année, c’est là d’où nous partirons l’an prochain. À Milton Keynes et au Japon, chez Honda, ça travaille très dur » conclut Christian Horner.

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less