Formule 1

Pour éviter les processions, les qualifications sprint en F1 pourraient rapporter plus de points

L’idée de Ross Brawn en cas de nécessité

Recherche

Par Alexandre C.

9 juin 2021 - 11:28
Pour éviter les processions, les (...)

A Silverstone, dans un mois, les qualifications sprint seront testées pour la première fois en F1, et nul doute que cette innovation sera scrutée par ses partisans comme par ses détracteurs.

Ross Brawn, le manager des sports mécaniques pour Liberty Media, a beaucoup plaidé pour introduire cette nouveauté. Mais si une première course, plus courte, se déroule le samedi, le premier risque est le suivant : la course du dimanche, le Grand Prix traditionnel, ne perdra-t-elle pas en intérêt ?

C’est d’ailleurs pour « protéger » le Grand Prix du dimanche que la F1 a appelé les qualifications sprint par ce nom, et non course sprint… Pour Racer, Ross Brawn a donc redit son objectif de ne pas « cannibaliser » la course du dimanche.

« Nous ne voulons pas cannibaliser la course, mais peut-être que les qualifications Sprint pourraient, selon nous, avoir plus d’avantages et plus de récompenses quant à la place à laquelle vous finissez, et donc rendre la course plus intéressante. »

« Et nous aurons quelques différences parce que le dimanche, les pilotes auront le libre choix des pneus - ils ne seront pas liés par leurs choix de qualifications. »

Ross Brawn parie donc tout de même sur un week-end rendu bien plus "excitant" qu’à la normale, à commencer par le vendredi.

Revenons donc sur le déroulé sportif du week-end : le vendredi, les qualifications sous un format normal auront lieu, simplement pour déterminer la grille de départ des qualifications sprint. Attention à ceux qui ne suivent pas... Pour Ross Brawn, le fait qu’il n’y ait plus qu’une seule séance d’essais libres avant les qualifications du vendredi ne pourra que favoriser le spectacle et les surprises.

« Vous n’avez qu’une seule séance chronométrée avant les qualifications, donc il n’y a pas trois séances pour que tout soit parfait - vous devez être prêt pour les qualifications. Donc, tout d’abord, vous mettez beaucoup plus de pression sur les équipes, beaucoup plus de pression sur les pilotes, et vous aurez plus de menaces sur eux. »

« Ensuite, samedi matin, ils ont une certaine liberté pour préparer les voitures pour la course. Est-ce qu’elles se préparent avec le carburant du samedi après-midi ou avec celui du dimanche ? Parce que le samedi ils auront 30-40 kg de carburant, le dimanche ils auront 100 kg, donc il y a des choses que les équipes doivent travailler pour savoir ce qu’elles font le samedi matin. »

« Puis le samedi après-midi, nous entrons dans les qualifications sprint - une course de 100 km, avec des départs dans l’ordre des qualifications du vendredi - et je pense que les équipes et les pilotes doivent déterminer le risque qu’ils vont prendre pour obtenir une position le samedi, en vue du dimanche. »

Mais ne risque-t-on pas d’assister à des processions le samedi ? Pourquoi les équipes prendraient-elles le risque de casser leurs voitures, alors qu’un point n’est en jeu que pour les trois premiers ? Ross Brawn a encore une fois la réponse...

« Il y a des points très importants à gagner - 3, 2, 1, donc ce n’est pas négligeable. Personnellement, je crois que ces gars-là vont se faire la course comme avec des caddies dans un supermarché - ils ne veulent tout simplement pas perdre ! Nous l’avons vu avec le point du meilleur tour, nous l’avons vu pendant les courses - ils peuvent être en 11ème ou 12ème position dans une course et ils ne vont pas marquer un point mais ils ne veulent pas perdre, ils veulent montrer qu’ils sont meilleurs. Et je pense que nous aurons cela le samedi. »

« Donc, quand vous dites ce qui serait un échec, un échec serait le samedi si tous les pilotes rejoignent une procession en qualifications sprint, et disent, ’Eh bien, il n’y a pas de raison de faire la course ici parce que nous avons demain’. Je ne pense pas qu’ils feront cela, et c’est pourquoi nous devons tester ce format, pour voir comment il fonctionne. »

La F1 pourrait cependant rendre encore plus attractive les qualifications sprint en ajoutant des points supplémentaires le samedi…

« Je pense qu’à partir du test et de l’évaluation faite, nous pourrons alors déterminer si nous devons ajouter quelques points supplémentaires peut-être à la qualification Sprint ou si nous devons plus récompenser la qualification sprint par rapport à la course. »

Stefano Domenicali, le patron de la FOM et supérieur de Ross Brawn, a lui aussi défendu pour la BBC l’approche de la F1 et notamment la volonté de "tester" ce format sur 3 Grands Prix, avant toute généralisation.

« Nous ne sommes pas pressés. Nous ne voulons pas faire d’erreur. Nous avons toute l’année 2021 pour nous assurer que nous faisons la bonne chose. L’intention est de trouver la meilleure solution pour tout le monde. Personne n’a la solution miracle, ou n’est assez présomptueux pour [penser qu’il a] des solutions uniques. Toute idée que vos lecteurs peuvent avoir, ce serait génial de la connaître. »

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less