Formule 1

Pour Claire Williams, Russell est de la trempe de Mansell ou de Rosberg

Elle était nerveuse à l’idée de le voir partir chez Mercedes

Recherche

Par Alexandre C.

24 juillet 2020 - 15:19
Pour Claire Williams, Russell est (...)

12e des qualifications en Styrie, sous la pluie, comme sur le Hungaroring, sur le sec, George Russell a impressionné lors des deux dernières qualifications en F1. Le champion de F2 2018 (il avait alors battu Lando Norris et Alexander Albon) a encore augmenté sa cote dans le paddock.

Claire Williams a été, dans le podcast F1 Nation, interrogée sur le niveau de son jeune fer de lance. Est-il de la trempe d’anciens grands pilotes Williams, comme Nigel Mansell, Nico Rosberg et Damon Hill ? Aucun doute selon elle !

« Oui, à 100 %, et je remuerais ciel et terre pour faire de George un champion du monde chez Williams. »

« George c’est George, mais le talent est absolument là. Combiné à l’engagement, au dévouement et à la concentration qui lui sont propres, je ne peux pas parler de lui en termes assez élogieux. Nous sommes très chanceux qu’il soit dans l’équipe avec nous. »

George Russell n’appartient pas à Williams, mais à Mercedes, qui pourrait le rappeler à tout instant à Brackley. Heureusement, Valtteri Bottas semble être sur la voie d’un nouveau contrat. Et George Russell a d’ailleurs été prolongé pour l’an prochain aux côtés de Nicholas Latifi.

« J’étais nerveuse parce qu’il est si bon. Je ne voulais pas le perdre, mais je ne suis pas non plus de ces personnes qui se mettent en travers du chemin de quelqu’un quand il a une grande opportunité. »

« Je pense l’avoir prouvé avec Valtteri Bottas quand il est allé chez Mercedes il y a quelques années... mais cela n’est pas arrivé et je suis heureuse que George reste avec nous. Nous l’avons pour une année supplémentaire et c’est une joie de l’avoir avec nous. »

George Russell a certes connu une première saison difficile chez Williams l’an dernier, car l’équipe était tout simplement larguée par rapport à la concurrence. Mais cette expérience sera aussi utile au Britannique, estime Claire Williams.

« La manière avec laquelle il parle aux ingénieurs, et au reste de l’équipe, montre qu’il a appris qu’un pilote peut s’impliquer réellement dans la direction d’une équipe, en particulier lorsque les choses ne vont pas bien. »

« Le fait d’avoir été dans une équipe qui ne connaissait pas sa meilleure période [sic] le rendra plus fort. Il n’a pas eu la vie facile et cela le placera dans une meilleure position à l’avenir, cela fera de lui un meilleur pilote. »

Williams F1

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less