Formule 1

Pour battre Vettel, Leclerc a ‘changé d’approche’ au Ricard

Notamment au niveau des réglages

Recherche

Par A. Combralier

24 juin 2019 - 10:59
Pour battre Vettel, Leclerc a ‘changé

Charles Leclerc a été le pilote Ferrari le plus performant ce week-end au Paul Ricard. Le Monégasque a terminé 3e de l’épreuve, et est même revenu sur un Valtteri Bottas en difficulté dans les derniers tours.

Si la course avait duré un tour de plus, aurait-il pu doubler la Mercedes et s’offrir la 2e place ?

« C’est toujours difficile à dire. Ce qui est sûr, c’est que je le rattrapais assez rapidement à la fin » a réagi Charles Leclerc.

« La voiture se comportait assez bien. J’ai dû gérer avec beaucoup d’attention les pneus auparavant, pour les avoir en bonne forme à la fin de la course. Et nous avons fait du bon boulot à cet égard. Pour être honnête cependant, je ne m’attendais pas à rattraper Valtteri. Il avait quelques problèmes avec les pneus avant [et des coupures moteur, ndlr]. C’est pourquoi je l’ai rattrapé si spectaculairement vers la fin. C’était une bonne surprise. Et quand je l’ai vu, j’ai encore plus poussé. A la fin, nous étions très, très proches. J’ai essayé de me montrer à l’intérieur dans le dernier virage, mais bien sûr j’étais trop loin pour tenter quelque chose. »

De l’autre côté du garage, Sebastian Vettel ne s’était qualifié qu’en 7e place samedi, derrière même les McLaren. Au contraire, Charles Leclerc n’a commis aucun impair pour livrer un week-end fluide. Qu’est-ce qui explique une telle différence de performance entre les deux Ferrari ?

« Je suis très heureux parce que j’ai connu des week-ends difficiles, surtout les derniers, en particulier en qualifications » admet le jeune pilote. « J’ai changé d’approche ici. J’ai changé aussi un peu mon approche sur les réglages de la voiture, et je pense que nous sommes allés dans la bonne direction, donc j’en suis très heureux. Nous avons pu en voir les résultats ce week-end. »

« Ensuite, du côté de la voiture, il y a eu des progrès. Nous avons apporté de nouvelles pièces ce week-end, certaines étaient bonnes, d’autres non, mais clairement, Mercedes est meilleure pour le moment, donc nous avons du travail pour les rattraper. »

Une fois encore, les pneus ont été un facteur important dans le résultat final. Le problème, selon Sebastian Vettel, est que la Ferrari a dû mal à faire rentrer les Pirelli dans leur bonne fenêtre de fonctionnement. Les évolutions ont-elles permis de corriger le tir selon Charles Leclerc ?

« Il n’y a pas que le problème des pneus. Nous avons été clairs à ce sujet. Nous sommes clairement rapide en lignes droites, pas assez en virage, donc il faut travailler sur cela. Nous avons essayé de faire quelques pas en avant ce week-end. Certaines pièces ont fonctionné, d’autres non. Il nous faut comprendre pourquoi, et essayer de comprendre pourquoi l’écart est aussi important pour le moment. »

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less