Formule 1

Pour Alpine F1, Alonso se hisse en Q3 à Bakou, Ocon ne passe pas la Q2

8e et 12e positions sur la grille

Recherche

Par Olivier Ferret

5 juin 2021 - 18:17
Pour Alpine F1, Alonso se hisse en (...)

Alpine F1 Team s’élancera demain avec Fernando Alonso et Esteban Ocon respectivement aux huitième et douzième positions sur la grille de départ du Grand Prix d’Azerbaïdjan après des qualifications décousues et rythmées par de nombreux drapeaux rouges sur le circuit urbain de Bakou.

La Q1 s’ouvrait avec des températures parmi les plus chaudes de la saison, mais la séance était rapidement interrompue par l’accident de Lance Stroll. Esteban et Fernando reprenaient la piste dès la reprise et se classaient cinquième et septième avant un deuxième drapeau rouge, causé cette fois par Antonio Giovinazzi. Auteur d’un bon temps, Esteban choisissait de rester au garage, mais Fernando repartait en pneumatiques tendres usés. Quinzième, l’Espagnol coupait toutefois son effort dès qu’il était assuré d’atteindre la Q2. Esteban finissait neuvième après son seul tour chronométré.

Pour éviter d’être piégés par un autre drapeau rouge, Fernando et Esteban partaient dès le début de la Q2. Chaussé de pneus tendres, Fernando s’installait à la neuvième place en 1’42’’195 tandis qu’Esteban était aux portes du top dix en 1’42’’273. Les deux pilotes entamaient ensuite leurs derniers tours en Q2, mais un troisième drapeau rouge mettait prématurément fin à la séance. Dixième, Fernando entrait ainsi en Q3 au contraire d’Esteban, douzième à moins d’un dixième de seconde de son équipier.

« Ce n’était clairement pas notre séance. La Q1 s’est bien passée, mais il y a eu beaucoup d’incidents en Q2. J’ai été gêné dans le troisième virage sur ma première tentative et j’ai touché le mur à cause de cela, puis le drapeau rouge est sorti dans mon deuxième effort et je n’ai pas véritablement pu avoir ma chance. C’est un peu frustrant, car la voiture semblait en mesure d’être aisément dans le top dix. Cela sera donc notre but demain. Beaucoup de choses sont possibles avec notre rythme, donc j’ai vraiment hâte de disputer cette course toujours folle. »

Pour sa première Q3 depuis le Grand Prix de Bahreïn, Fernando optait pour des gommes tendres rodées après avoir utilisé plusieurs composés lors des sessions précédentes. Son effort en 1’42’’327 le plaçait au neuvième rang. Reparti en tendres neufs, l’Espagnol effectuait une ultime tentative lorsque Yuki Tsunoda et Carlos Sainz tapaient le mur et provoquaient un quatrième drapeau rouge arrêtant immédiatement les qualifications. L’Espagnol sera huitième sur la grille de départ demain après une pénalité de 3 places infligée à Lando Norris.

« C’était une séance un peu compliquée et il était difficile d’entrer dans un rythme quelconque durant ces qualifications. Malheureusement, nous n’avons pas pu exploiter tout le potentiel de la voiture comme il y avait un drapeau rouge à chaque fois que nous chaussions des pneus neufs. C’était toutefois la même chose pour tout le monde, donc nous devons retirer des points positifs d’aujourd’hui. C’est ma première Q3 ici, donc c’est une bonne chose et voyons voir ce qui est possible demain. »

Davide Brivio, directeur de la compétition, conclut :

« C’était une séance très piégeuse avec autant de drapeaux rouges, il était difficile de se mettre dans le rythme et je pense que nous n’avons pas montré tout notre potentiel. Fernando était à l’aise et nous pouvons être heureux de sa Q3 même si nous aurions pu mieux faire dans les derniers tours pour sortir le temps final dont nous nous sentions capables. Esteban a progressé ce matin, mais nous avons manqué de réussite avec la loterie des drapeaux rouges et nous en avons payé le prix. Ce circuit est assez imprévisible, donc nous ferons de notre mieux demain. Nous savons que le rythme est là et nous devons rester concentrés sur notre course. »

Alpine F1 Team

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less