Formule 1

Pour 2020, Horner ferme la porte à Hülkenberg et l’ouvre à Albon

Le Thaïlandais apparaît comme le favori pour le baquet 2020 chez Red Bull

Recherche

Par A. Combralier

20 septembre 2019 - 17:18
Pour 2020, Horner ferme la porte à (...)

Alexander Albon l’a déjà annoncé, il ne s’attend pas à être compétitif pour son premier Grand Prix de Singapour, sur un tracé technique où l’expérience de Max Verstappen devrait parler plus qu’ailleurs.

Cette déclaration est le reflet de l’approche qui est celle du Thaïlandais : le rookie a décidé d’aborder chaque course sans trop de pression, afin d’éviter de plonger dans une spirale négative qui piégea peut-être Pierre Gasly.

Les dernières déclarations de Christian Horner à Singapour risquent encore d’enlever de la pression à Alexander Albon… qui peut commencer à espérer une titularisation chez Red Bull l’an prochain.

« Je pense qu’il a fait du très bon boulot jusqu’à présent » s’est ainsi réjoui le directeur de Red Bull. « Bien sûr, c’est encore une appréciation fondée sur le court terme, puisqu’il a conduit la voiture ces deux dernières courses seulement. Mais son pilotage à Spa – surtout à Spa, pour sa première course – était vraiment impressionnant. Il est revenu [du fond de la grille] jusqu’à la 5e place. Et son week-end de Monza fut aussi solide. »

« L’ensemble de l’équipe a été très impressionné par tout ce qu’il a fait jusqu’à présent, je dois dire. »

La prolongation d’Alexander Albon pourrait-elle se décider plus tôt qu’on ne l’imagine ?

« Nous n’avons aucune raison de nous précipiter. Nous considérons tous les pilotes qui sont sous contrat avec nous aujourd’hui. Donc nous sommes dans une situation unique, nous n’avons pas à nous précipiter. Nous allons prendre tout le temps qu’il faut pour évaluer les progrès d’Alex, et les mesurer face à ceux de Dany et Pierre. »

La piste menant à Nico Hülkenberg, libre de tout contrat pour l’an prochain, est-elle ainsi définitivement close ?

« Comme je l’ai dit plus tôt aujourd’hui, Nico n’est pas sur notre liste. Il est un pilote formidable, et ce serait vraiment dommage de ne plus le voir en F1 l’an prochain. C’est un pilote qui n’a peut-être pas pu déployer tout son potentiel en F1. Et j’espère vraiment qu’il trouvera un volant, parce qu’il est meilleur que certains autres pilotes sur la grille. Il devrait être en F1. »

Les chances de victoire d’Alexander Albon, ce week-end à Singapour, sont cependant bien faibles en comparaison de celles de Max Verstappen, le leader naturel de l’équipe. Mais Red Bull pourra-t-elle vraiment lutter face aux Mercedes ?

« Hélas, Mercedes a fini devant nous à plusieurs reprises ici ces quatre ou cinq dernières années. Donc ils vont vraiment être les favoris cette année. Lewis Hamilton est toujours fort sur ce circuit. »

« Nous avons une voiture compétitive, nous espérons pouvoir mener la lutte contre eux. Nous leur avons mené la vie dure l’an dernier. J’espère que nous passerons de la 2e à la 1ere place cette année. Max était dans une forme fantastique cet été, et ses premiers essais libres ont été positifs. Mais ce n’est que le début d’un long week-end. »

« Ces cinq dernières courses, notre rythme a été bon. Si vous regardez notre performance depuis l’Autriche : à Silverstone, nous étions solides, nous avons gagné le Grand Prix à Hockenheim, nous avons signé la pole et avons presque remporté la course à Budapest, et notre rythme de course à Monza, si vous regardez la performance de Max - qui était parti de l’arrière de la grille - à l’air libre… il était le plus rapide des leaders ! Donc certainement, c’est encourageant, alors que tous ces circuits sont pourtant bien différents. C’est encourageant pour les 7 prochaines courses. Certaines d’entre elles seront meilleures que d’autres pour nous, mais nous espérons que nous pourrons être forts partout. »

Si Max Verstappen a pu remonter si vite dans le peloton à Monza, c’est aussi grâce aux récents progrès de l’unité de puissance Honda. Mais le retard sur Ferrari demeure encore notable.

« Ferrari est vraiment la référence en F1 pour le moment » reconnaît Christian Horner. « Nous voyons leur vitesse de pointe, qui est vraiment impressionnante. Je pense que le reste des motoristes converge lentement. C’est juste que Ferrari dispose d’une performance incroyable. C’est aux autres motoristes de rattraper ce retard. »

Red Bull

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less