Formule 1

Porsche et Audi intéressés ? La F1 a donc fait ’les bons choix’ selon Domenicali

"La F1 a pris les bonnes décisions techniques pour son avenir"

Recherche

Par Olivier Ferret

4 novembre 2021 - 20:26
Porsche et Audi intéressés ? La F1 a (...)

Les discussions sur l’entrée de Porsche et Audi en Formule 1 montrent que le championnat a "pris les bonnes décisions techniques pour son avenir", selon Stefano Domenicali, PDG de la F1.

La F1 espère que le groupe Volkswagen s’engagera dans la série en 2026 avec ses deux principales marques, Porsche et Audi, avec, peut-être, un rapprochement avec la nouvelle division Powertrains de Red Bull.

La décision sera basée sur la feuille de route technique et les plans de contrôle des coûts de la F1 et Porsche a officiellement confirmé que son intérêt était réel mais assorti de conditions claires.

L’un d’entre eux est l’augmentation de l’électrification, mais c’est de toute façon l’un des principaux objectifs de la F1 pour ses nouvelles règles moteur.

Bien qu’il n’y ait aucune garantie que cela se traduira par un engagement ferme du groupe VW, Domenicali a déclaré lors d’une conférence téléphonique aujourd’hui que la direction choisie par la F1 avait été validée par l’intérêt de nouveaux constructeurs.

"Nous parlons de nouvelles réglementations, nous parlons du fait que dans la discussion qui sort, vous voyez que la valeur de chaque équipe augmente," déclare Domenicali.

"L’investissement que nous faisons sur la maîtrise des coûts, et le fait que le sport soit en très bonne santé malgré le Covid, le fait que nous voulions avoir un sport plus attractif ne signifie pas que nous devons avoir plus d’équipes."

"La nouvelle réglementation permettra aux voitures d’être de plus en plus proches, avec des dépassement facilités. C’est vraiment une question de trouver le bon équilibre entre les nouveaux qui voudront entrer et le fait que nous voulons donner de la valeur à ceux qui sont déjà dans le sport."

"Dans la discussion que nous voyons tous dans le domaine public sur les futurs choix technologiques que nous prenons pour le futur groupe motopropulseur, il y a de nouveaux constructeurs qui discutent avec la FIA, c’est une situation très, très encourageante. Cela signifie que la F1 a pris les bonnes décisions techniques pour son avenir."

"Donc, encore une fois, nous avons une belle opportunité de consolider un sport qui est vraiment en pleine forme aujourd’hui."

La F1 utilise des V6 turbo-hybrides depuis 2014, mais le composant électrique ne contribue qu’à environ 20 % de la puissance totale et la pièce technologique complexe de ces unités de puissance est le complexe MGU-H.

La nouvelle formule moteur en 2026 augmentera la production électrique du moteur hybride simplifié mais sans le MGU-H.

"Nous visons aussi à développer un carburant 100 % durable pour notre nouvelle génération de moteurs hybrides F1," ajoute Domenicali.

"L’accent est mis sur le carburant qui peut être utilisé dans les moteurs à combustion interne standard sans aucune modification du moteur avec un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre d’au moins 65 % par rapport à l’essence dérivée d’origine fossile."

"L’impact de ces développements pourrait être énorme, avec 1,8 milliard de voitures estimées en circulation d’ici 2030 et seulement 8 % d’entre elles étant des véhicules électriques."

"Les moteurs à combustion interne et les hybrides continueront d’être essentiels pour les voyages aériens et maritimes, ainsi que pour l’industrie automobile."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less