Formule 1

Porsche en F1 ? Pas avant que les moteurs coûtent moins chers

C’est l’avis d’Andreas Seidl

Recherche

Par Olivier Ferret

11 janvier 2021 - 10:04
Porsche en F1 ? Pas avant que les (...)

La Formule 1 va devoir se contenter de trois constructeurs à partir de 2021 et dans les années à venir. Ce sont bien entendu Mercedes, Ferrari et Renault et le 4e pourrait être Red Bull Racing s’ils reprennent le moteur Honda.

Depuis quelque temps, cependant, des rumeurs font état d’un nouvel intérêt de la part de Porsche selon l’avenir qui sera donné aux moteurs dans la discipline reine. Andreas Seidl, qui travaillait chez Porsche avant de rejoindre McLaren, a donné son avis.

"Bien sûr, je ne peux pas parler pour Porsche. Mais si vous regardez le tableau d’ensemble, de mon point de vue, il n’est pas réaliste pour le moment pour un nouveau constructeur de prendre part à la Formule 1 dans les années à venir. C’est parce que l’investissement que vous devez faire, avec le temps qu’il faut, est trop élevé et trop long à rentabiliser avant de parvenir à un package compétitif."

C’est quelque chose que le sport veut examiner sérieusement d’ici 2025-2026 afin que le ticket d’entrée soit plus bas.

"La Formule 1, en collaboration avec la FIA et les équipes, ainsi que les motoristes et les nouveaux constructeurs potentiels, devrait développer un plan clair de ce que sera la prochaine évolution des règles moteur. Je pense que c’est la question clé qui doit avoir une réponse avant que nous puissions examiner l’agenda de mise en œuvre et les nouveaux entrants potentiels."

"Ce qui s’est passé du côté des équipes, c’est que la signature du nouvel accord Concorde est positive pour l’avenir. Surtout avec l’entrée en vigueur du plafond budgétaire, qui signifie clairement qu’il est possible de rendre la Formule 1 durable et rentable. La prochaine étape à franchir maintenant est de faire de même du côté des unités de puissance."

F1 - FOM - Liberty Media

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less