Formule 1

Pneus 2021 satisfaisants, 18 pouces prometteurs : la revanche de Pirelli ?

Après la défiance des pilotes, Pirelli savoure une petite revanche

Recherche

Par Alexandre C.

18 avril 2021 - 10:06
Pneus 2021 satisfaisants, 18 pouces (...)

En 2020, Pirelli avait conservé les mêmes pneus qu’en 2019, et avait donc dû, face à la fronde des pilotes, prendre des contre-mesures en augmentant la pression des pneus. Pour 2021 fort heureusement, les équipes et pilotes ont enfin consenti à ce que Pirelli puisse apporter un nouveau pneu, à la construction revue, notamment pour apporter plus de résistance.

« Les pneus performent comme attendu » a confié, soulagé, Mario Isola en conférence de presse.

C’est une petite revanche pour Pirelli après le camouflet de 2019…

« Les équipes ont eu l’occasion de tester les nouveaux pneus à Bahreïn lors des essais de pré-saison. C’était délicat, nous avons eu le vent qui a affecté les sessions et c’était aussi difficile pendant la course parce que la température du dimanche était beaucoup plus basse que les jours précédents, mais ils ont eu l’opportunité d’utiliser la nouvelle construction et d’équilibrer la voiture. Nous savons qu’avec la nouvelle construction, il y a un peu plus de sous-virage. Évidemment, vous avez dû combiner cela avec les changements dans les règlements techniques, donc ce n’est pas exactement la même voiture que l’année dernière, mais oui, Bahreïn est délicat pour la motricité, nous le savons. C’est une situation normale pour Bahreïn et quand il fait très chaud, comme c’était le cas vendredi, ils ont dû gérer la dégradation de l’arrière de la voiture, mais dimanche, c’était légèrement différent. »

« N’oubliez pas, nous avons les mêmes composés, donc c’était juste une amélioration de la construction et il n’y a pas de différence dans les composés, donc nous ne devrions pas nous attendre à une grande différence, un grand changement. »

Les changements de pneus seront bien sûr bien plus importants l’an prochain, pour le nouveau règlement, qui introduira les 18 pouces. Pirelli peut enchaîner les tests avec les équipes, encore avec Ferrari et Alpine récemment. Les commentaires ont été plutôt positifs pour le moment, mais assez discrets bien sûr de la part des pilotes.

Que peut en dire alors Isola ?

« Oui, nous avons eu un jour avec Ferrari et deux jours avec Alpine, tous avec les pilotes de course. Cela a été très utile pour confirmer ce que nous avions déjà vu dans le passé. Nous sommes maintenant en train de finaliser la construction et le profil du pneu slick et la conformité était bonne, avec les deux voitures. »

« Évidemment, nous sommes également intéressés, non seulement par des tests sur différents circuits, mais aussi sur différentes voitures, car nous avons de nouvelles voitures qui devraient être représentatives des voitures de l’année prochaine, mais nous ne le saurons pas avant de commencer la saison prochaine, mais encore une fois, il y a une bonne conformité. Nous avons testé certaines constructions, nous avons une nouvelle base de référence pour Imola ; dans l’ensemble, je suis content. »

« Évidemment, je regarde les objectifs qui ont été définis il y a plus d’un an, pour avoir un pneu qui a une plus grande plage de fonctionnement, moins de poids total, un niveau de dégradation qui a été convenu. Donc ce pneu a certaines caractéristiques aussi pour écouter les pilotes et être plus conforme aux attentes des pilotes. »

L’idée du règlement de l’an prochain est de permettre aux F1, grâce à l’effet de sol par exemple, de se suivre plus facilement. Il faudra donc que les Pirelli ne gâchent pas cet effort en ayant notamment moins de dégradation thermique.

Mario Isola en est conscient mais rappelle que par définition, les essais Pirelli ont lieu avec 1 voiture, pas avec 20 qui se suivent...

« Je suis assez confiant car les résultats des premières séances étaient encourageants à cet égard. Évidemment, le problème est que pendant les essais, vous n’avez qu’une seule voiture qui roule sur la piste, il est donc difficile de prédire l’influence du moment où une voiture en suit une autre, donc quand une voiture perd de l’appui. Nous ferons quelques tests, mais nous n’aurons la réponse définitive que l’année prochaine. Évidemment, l’idée que nous avons dans la nouvelle famille de composés, il y a quelques concepts, de nouveaux ingrédients afin de réduire cet effet de surchauffe qui devrait aider à atteindre l’objectif, mais oui, je suis assez confiant. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less