Plusieurs pilotes notent un problème de visibilité à bord des F1 2022

Les nouvelles jantes de 18 pouces prennent beaucoup de place

Recherche

Par Paul Gombeaud

23 février 2022 - 16:37
Plusieurs pilotes notent un problème (...)

Avec l’arrivée de roues au diamètre de 18 pouces contre 13 auparavant pour la saison 2022, certains observateurs dont Lando Norris avaient craint que les pilotes ne souffrent de problème de visibilité à bord des nouvelles Formule 1.

Son coéquipier chez McLaren Daniel Ricciardo est d’ailleurs du même avis.

"C’est quelque chose de propre à la F1, même avec les meilleures caméras embarquées eu vue du dessus, vous ne pouvez pas vous rendre compte de l’expérience sans monter à bord de la voiture. Vous avez l’impression de rouler avec le pilote, mais vous ne voyez pas exactement de son point de vue, bien que de nouvelles caméras aient été essayées l’année dernière. Mais je reste convaincu que ne voyez pas tant que ça."

"Cette année, la visibilité est de nouveau réduite. Mais vous devez vous y habituer et trouver des points de référence. C’est quelque chose qui devient plus facile avec le temps. Mais la visibilité n’est probablement pas aussi bonne qu’autrefois, à l’époque où les pilotes étaient assis à l’avant de la voiture et bien plus haut."

"Il y a toujours des angles morts à bord de la voiture, vous devez donc faire appel à votre intuition lorsque vous luttez roue contre roue. Mais je pense que ça ajoute à l’art d’une bonne bataille."

"Vous vous servez de votre instinct pour réaliser un dépassement ou défendre votre position. Je crois qu’il y aura plus d’ajustements à faire pour nous, notamment en début de saison et après quelque courses, ça ne nous posera plus vraiment de problème."

Le pilote Red Bull Sergio Perez est allé dans le même sens que son homologue australien.

"Il y aura clairement moins de visibilité cette année. Nous verrons comment faire pour en obtenir davantage. Mais il n’y a pas grande chose que nous puissions faire depuis le cockpit," a commenté le Mexicain, avant d’ajouter qu’il "faudra apprendre à mieux gérer les distances et nous devrions y être habitués après quelques courses."

De son côté, Lewis Hamilton a affirmé que la vue était similaire à celle de la saison dernière et qu’il pensait pouvoir l’améliorer, un constat qu’il a fait durant le shakedown de la W13 à Silverstone la semaine dernière.

"Je suis probablement assis trop bas car je vois surtout le ciel pour le moment. Mais je vais aller chercher un coussin ou quelque chose ça pour être assis plus haut."

McLaren

Red Bull

Mercedes

Info Formule 1

Photos

Vidéos