Formule 1

Pirelli veut des détails sur les critiques envers ses pneus

Notamment après les propos de Grosjean en Australie

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 mars 2019 - 15:06
Pirelli veut des détails sur les (...)

Le directeur de Pirelli en F1, Mario Isola, a demandé aux pilotes critiquant les gommes italiennes de donner des détails sur les problèmes rencontrés. Romain Grosjean avait notamment reproché aux gommes d’empêcher les pilotes d’attaquer et de compliquer les tentatives de dépassements.

"Les nouvelles règles aérodynamiques facilitent la possibilité de suivre une autre voiture, ce qui est bien" avait déclaré Grosjean après Melbourne. "Mais les pneus surchauffent dès que vous attaquez donc c’est très, très difficile de dépasser. Si vous avez remarqué combien de tours il a fallu pour passer Giovinazzi, c’est vraiment difficile d’attaquer avec les pneus, ils surchauffent et c’est fini."

"Vous perdez l’adhérence et vous ne pouvez pas vous rapprocher assez. C’est bien à la télé mais l’étape suivante est d’avoir des pneus plus robustes pour une meilleure compétition."

Isola aimerait comprendre précisément le problème rencontré par le Français : "J’accepte les commentaires s’ils expliquent un peu plus en détail quel est le problème lié aux pneus. Ils surchauffent ? Ils se dégradent ? Quel est le problème ?"

"Nous travaillons pour améliorer le produit que nous fournissons. Nous développons nos produits pour 2020, même si nous savons que ce sera la dernière saison avec les pneus de 13 pouces. Il pourrait être inutile d’ajouter une autre piste de développement car nous pouvons nous consacrer aux pneus de 18 pouces, plutôt que de dépenser de l’argent et des ressources pour développer les 13 pouces afin de les améliorer."

Il explique que critiquer les pneus n’a pas d’intérêt si des détails ne sont pas donnés pour aider Pirelli à trouver une direction de travail : "Quand ils font des commentaires génériques comme cela, c’est un peu plus difficile car j’ai besoin de comprendre qui a fait ces commentaires et pourquoi ils ont été faits."

"C’est parfois difficile de trouver les pilotes et de leur parler. Mais comme vous le savez, je vais parfois au briefing des pilotes et j’aime comprendre quelles sont les pistes d’amélioration de leur point de vue. C’est très utile car ce sont eux qui pilotent la voiture, ils ont le feeling et savent ce qu’il faut suggérer."

Pirelli

expand_less