Pirelli : Une seconde d’écart au tour entre le C3 et le C5

C’est la raison pour laquelle le C4 n’a pas été choisi

Recherche

Par Emmanuel Touzot

7 avril 2022 - 11:52
Pirelli : Une seconde d'écart au (...)

Pirelli a choisi d’espacer les composés pneumatiques pour Melbourne en prenant les C2 et C3 comme durs et mediums, puis les C5 comme pneus tendres. Mario Isola, directeur du programme F1 de la marque, a précisé la raison pour laquelle cela a été fait.

Le manufacturier italien n’a pas cherché, comme c’était parfois le cas dans le passé, à piéger les stratèges, mais plutôt à faire fonctionner différentes stratégies. En effet, l’écart entre C3 et C4, de l’ordre d’une demi-seconde, n’était pas satisfaisant.

"Nous l’avons fait dans le passé parfois dans certaines occasions, quand nous voulions créer un peu plus d’incertitude et de maux de tête pour les ingénieurs en stratégie" a déclaré Isola.

"Parfois, cela fonctionne bien parce que si le delta entre C2 et C3 est à peu près similaire à ce que nous avons vu à Bahreïn, autour d’un peu moins d’une seconde par tour, ce sera probablement autour de l’ordre d’une seconde entre C3 et C5."

Ainsi, Pirelli laisse un écart d’une seconde entre chaque type de pneus à Melbourne : "Cela signifie que nous avons trois composés qui sont correctement espacés en termes de temps au tour. C’est la raison pour laquelle nous avons décidé de choisir les C2, C3 et C5."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos