Pirelli tente de réintroduire une chute de performance nette de ses pneus

Cela permettrait de meilleures courses... à partir de 2023

Recherche

Par Olivier Ferret

18 janvier 2022 - 08:22
Pirelli tente de réintroduire une (...)

Mario Isola a révélé que Pirelli chercherait à réintroduire une chute de performance nette dans ses pneus de F1 à partir de 2023, ce qui permettrait de meilleures courses, sans gestion de la dégradation.

Le constructeur italien a effectué un long processus de test avant l’introduction de pneus de 18 pouces pour la saison à venir, allant de pair avec la nouvelle réglementation de la F1 pour 2022.

Des tests ont été effectués tout au long de l’année dernière en prévision des changements, Pirelli ayant discuté des objectifs à atteindre pour les nouveaux composés avec la F1, les équipes et les pilotes.

Ces dernières années, les pneus ont été critiqués pour leur manque de dégradation alors qu’ils sont faciles à surchauffer, ce qui signifie que les pilotes ont été contraints de ralentir leur rythme en course pour préserver les gommes et éviter des arrêts supplémentaires aux stands.

"Si vous avez plus de constance et moins de surchauffe, même si le niveau de dégradation n’est pas nul mais défini, nous savons que les pilotes peuvent gérer le rythme de course afin de réduire le niveau de dégradation. C’est impossible à changer."

"La seule possibilité est que nous concevions un pneu qui, à un certain point, a une chute de performance nette. Nous devons concevoir un pneu avec un kilométrage prédéterminé et si vous dépassez ce kilométrage, vous avez une chute de sa performance."

"Vous pouvez comprendre que ce n’est pas facile à faire ! Chaque voiture est différente, chaque voiture a un profil d’usure différent, chaque pilote a un style de conduite différent. Si vous mettez dans le même document tous ces objectifs, ils ne sont pas faciles à atteindre."

Malheureusement, pour tout cela, il faudra donc attendre 2023 et cela s’explique aisément selon Isola.

"Nous avons dû concevoir tous les nouveaux composés pour le sec, l’intermédiaire et le pluie."

"Nous nous sommes davantage concentrés sur la réduction de la surchauffe, une plage de travail plus large et un niveau de dégradation et un delta de temps au tour conformes à la lettre cible donnée par la FIA."

"Lors de nos essais de développement cette année, notre priorité sera de travailler sur cette chute et d’affiner notre produit en fonction de ce que nous aurons vu en piste car, je vous le rappelle, nous avons testé nos nouvelles gommes uniquement sur des mulets. Il faut donc du temps pour digérer toutes les données et informations que nous aurons à partir de la fin février et ensuite, en course, en mars."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos