Formule 1

Pirelli salue le retour aux 6 journées d’essais hivernaux en 2022

Ce sera bien un minimum pour apprendre les nouvelles F1... avec les 18 pouces

Recherche

Par Olivier Ferret

21 août 2021 - 11:06
Pirelli salue le retour aux 6 (...)

Il y aura un changement d’importance du côté des Formule 1 en 2022, autant du côté des monoplaces, totalement nouvelles, que des pneus, qui passeront aux 18 pouces.

C’est pour cela que le patron de Pirelli en F1, Mario Isola, a salué la décision des équipes de bien passer à nouveau à 6 jours d’essais hivernaux. Trois jours se tiendront à Barcelone et trois autres journées à Bahreïn, avant le premier Grand Prix de la saison.

"C’est une bonne décision, c’est un bon accord. C’est bien aussi pour nous parce qu’évidemment avec la nouvelle voiture, il ne s’agit pas seulement de comprendre que nos nouveaux pneus."

"Les équipes vont mettre en piste une F1 qui ne ressemble à rien de ce que nous avons maintenant. Elles passent de voitures qu’elles connaissent très bien à une inconnue presque totale. Seuls les chiffres des ordinateurs et des souffleries seront à disposition avant les premiers tours de roue."

"Et il y a toujours des choses imprévisibles qui se produisent pendant un test. Si je regarde quelques années en arrière, comment cela s’est passé lorsque nous avons eu le grand changement technique de 2017, la première séance est dédiée à la voiture."

"Habituellement, elles utilisent un composé plutôt medium, selon le circuit, afin de comprendre la voiture, tester les nouvelles pièces."

"La deuxième séance sera certainement davantage dédiée aux pneumatiques, à la compréhension, en passant par toute la gamme de composés. Et le travail sera intense car l’année prochaine, nous aurons une nouvelle gamme complète de composés. Il n’était pas possible de simplement mettre à niveau la famille actuelle de composés car la cible est vraiment différente, nous avons donc dû concevoir une nouvelle famille de composés."

Tout n’est cependant pas parfait : Pirelli ne pourra compter que sur une seule F1 par jour et par équipe. Contrairement aux séances d’essais libres, les essais hivernaux ne verront que 10 F1 en piste au maximum. Isola avertit que cela aura un impact sur la collecte des données avant le premier Grand Prix.

"Avec tant de changements sur nos composés, du C1 au C5, les équipes auront besoin de temps pour tester sur des relais courts et longs. Elles n’auront qu’une seule voiture, pas deux voitures avec deux pilotes, donc elles auront la moitié de la quantité d’informations par rapport à un week-end de course normal."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less