Formule 1

Pirelli, règlement complexe... Ecclestone se paie de nouveau la F1

"Ce n’est plus de la course"

Recherche

Par Emmanuel Touzot

30 juin 2019 - 10:31
Pirelli, règlement complexe... (...)

Bernie Ecclestone s’est de nouveau joint à la liste des voix critiquant la Formule 1 actuelle, et son manque de spectacle. Le Britannique, qui a laissé les rênes de la F1 il y a un peu plus de deux ans, est agacé.

"J’aime toujours la marque, oui" a déclaré Ecclestone, présent en Autriche. "Mais comme beaucoup d’autres, je suis agacé parce que les courses ne sont plus très bonnes. Ce n’est plus de la course."

"C’est comme une vieille maison. Vous l’achetez, vous la rénovez, vous la rendez belle. Mais à un moment, elle a perdu son caractère, et elle est trop clinique, et pas géniale. Cela s’applique à la F1 actuelle."

Responsable, lui aussi, de ces erreurs commises durant les dernières années ayant mené à la situation actuelle, Ecclestone milite pour un grand changement.

"Tout doit être changé, c’est le problème. Ce n’est pas quelque chose de petit, il faut un grand changement. Mais le changement n’est pas toujours bon, il faut un bon changement."

Selon lui, la trop grande importance des pneumatiques est le reflet de ces problèmes : "Nous sommes à un moment critique où nous parlons plus des pneus que du championnat. Personne ne comprend ce qu’il se passe, pas seulement les spectateurs, mais aussi les équipes et les pilotes. Tout le monde devrait s’asseoir et prendre une décision."

"La télémétrie, le moteur, l’aéro, les pneus, ce n’est plus de la course. Quand vous venez voir une course, on voudrait parler de la voiture qui va gagner, pas des raisons pour lesquelles c’est devenu si mauvais. On devrait se séparer des technologies complexes."

FOM (Liberty Media)

expand_less