Formule 1

Pirelli promet plus d’action en piste, même s’il y aura toujours un arrêt en moyenne

Mario Isola explique pourquoi il est confiant

Recherche

Par Olivier Ferret

12 mars 2019 - 16:55
Pirelli promet plus d'action en (...)

Mario Isola, le responsable de Pirelli F1, estime que son analyse faite avant les essais hivernaux de Barcelone tient toujours : on devra toujours se contenter d’un arrêt aux stands en moyenne, parfois deux cette année. Mais, grâce aux nouveaux pneus plus résistants, les pilotes devraient attaquer plus.

"Oui, je pense que les stratégies à un arrêt vont perdurer. C’est ce qui ressort de notre analyse des longs relais à Barcelone," confie Isola.

L’Italien confiait en janvier que "la réalité ,c’est que l’année dernière, les équipes optaient pour des stratégies en un arrêt parce qu’elles n’avaient aucune motivation à faire deux arrêts, revenir dans le peloton et devoir rattraper ensuite plus de 20 secondes. Le résultat c’est que tout le monde gérait le rythme."

"Même en faisant des choix vers le plus tendre possible, il restait toujours des stratégies à un arrêt. A ce moment-là, si vous acceptez des courses où il n’y a qu’un arrêt, c’est mieux d’avoir une sélection un peu plus conservatrice qui permette aux pilotes d’attaquer plus," ajoutait Isola.

Cette stratégie de Pirelli pourrait se révéler payante. Isola y croit car "les dépassements pourraient être plus faciles grâce à la nouvelle aérodynamique des F1 de cette année. En plus, le DRS est plus efficace."

"Nos pneus de 2019 sont moins sensibles à la surchauffe, plus constants. Donc cela signifie plus d’action en piste, même s’il n’y a qu’un seul arrêt. Au final, on pourrait avoir le meilleur des deux mondes : des dépassements en piste et pas dans les stands. Et avec le carburant supplémentaire (5 kilos), ils auront la possibilité d’attaquer plus et de tenter davantage de dépassements."

Quelle sera la performance pure de ces Formule 1 ? Pirelli estime qu’elle sera similaire à 2018.

"Tout le monde était persuadé que le nouveau kit aéro allait réduire les appuis disponibles et augmenter les temps au tour. Mais quand on voit les temps à Barcelone, probablement pas."

Pirelli

expand_less