Formule 1

Pirelli ne croit pas à des F1 plus lentes que des F2

Un retour aux performances de 2017 n’aurait rien de catastrophique

Recherche

Par Emmanuel Touzot

10 janvier 2020 - 16:43
Pirelli ne croit pas à des F1 plus (...)

Malgré les 12 à 15 secondes au tour qui séparent une F1 d’une monoplace de Formule 2, et le fait que le règlement 2021 ne devrait pas ralentir de plus de trois secondes au tour les F1, Otmar Szafnauer s’était inquiété de voir dans deux ans des F1 plus lentes que les voitures de la série inférieure.

"Je ne suis pas d’accord avec cela" a répondu Mario Isola, directeur de Pirelli. "Les Formule 1 actuelles sont au moins 10 à 12 secondes plus rapides que les monoplaces de Formule 2."

"Le règlement n’a pas été conçu pour avoir des voitures plus rapides. C’était l’objectif en 2017, ça ne l’est pas pour 2021. L’objectif est différent, c’est d’avoir des voitures plus adaptées à une course en peloton pour avoir plus de dépassements et d’action, et moins d’effet de traînée quand on suit une autre voiture."

Isola avoue que le rythme baissera, mais pas au point d’être au rythme des F2 : "Les voitures seront probablement plus lentes pour plusieurs raisons : Moins d’appui et elles seront plus lourdes, c’est le plan, et le poids joue dans la performance."

"Mais ça pourrait être quelques secondes. C’est certain que ça ne sera pas plus lent qu’en F2. Si une voiture de F1 en 2021 est deux ou trois secondes plus lente que les monoplaces actuelles et que nous avons davantage de spectacle, qui ça ennuiera ?"

Isola marque un point, d’autant que des F1 plus lentes de trois secondes au tour seraient tout de même plus rapides que celles de 2018. A Barcelone, la pole position était en 1’15"406, contre 1’19"149 en 2017. En 2016, avant le changement de réglementation, la pole position avait été signée en 1’22"000.

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less