Formule 1

Pirelli n’a aucun problème particulier à soulever pour les pneus 2019 ou Zandvoort

Le test est jugé satisfaisant pour le pneu spécial Zandvoort

Recherche

Par A. Combralier

29 février 2020 - 10:07
Pirelli n’a aucun problème particulier à

Lors de ces essais de Barcelone, les équipes de F1 n’ont pas eu à découvrir de nouveaux pneus puisque ce sont ceux de l’année dernière qui sont réutilisés cette année. Le test, ce mois-ci, était ainsi un peu moins stratégique que lors des années précédentes.

Mario Isola, le responsable de Pirelli, évoque une deuxième semaine « de nouveau très productive » à Barcelone, même si la météo a joué des tours aux équipes.

« Le deuxième test a été à nouveau très productif, bien qu’il ait été affecté par la pluie et le vent de la veille, qui ont légèrement fait évoluer les programmes de roulage et remis la piste à zéro dans une certaine mesure. C’est probablement la raison pour laquelle certains chronos n’ont pas été aussi rapides que lors de la première semaine, mais il y a quand même eu beaucoup de roulage. »

Cette semaine, Pirelli a aussi fait rouler les pneus adaptés au banking très spécial de Zandvoort… Le bilan est-il positif pour la sécurité selon Mario Isola ?

« De notre point de vue, ces trois jours se sont déroulés sans problème et nous avons également eu l’occasion de comparer le pneu C2 standard spécial, comportant une nouvelle construction à l’avant, pour le banking à Zandvoort, qui sera très exigeant pour l’avant de la voiture. La nouvelle construction est plus rigide, tandis que nous avons également fait rouler le pneu avant C2 standard, avec une pression augmentée de 2PSI, spécifiquement pour Zandvoort. Nous avons eu un bon retour d’information sur les deux concepts, nous évaluerons donc lequel fonctionne le mieux lorsque nous aurons plus de données récoltées en piste. »

« En termes d’écarts de performance, nous avons constaté environ 0,45 seconde entre le C5 et le C4, 0,3 seconde entre le C4 et le C3, et environ 0,45 seconde entre le C3 et le C2, cet écart final étant un peu plus important que ce à quoi nous nous attendions ici. »

« Les préparatifs pour l’Australie sont maintenant terminés, et après six jours de tests, tout le monde est impatient de reprendre la compétition. »

Désormais, Mario Isola aura à gérer, pour Pirelli, l’épidémie de coronavirus qui continue de s’étendre en Italie…

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less