Formule 1

Pirelli : Les équipes de F1 ont refusé les pneus 2020 pour limiter le développement

Mario Isola revient sur le vote négatif

Recherche

Par Olivier Ferret

13 janvier 2020 - 15:05
Pirelli : Les équipes de F1 ont (...)

Mario Isola, le responsable de Pirelli F1, est revenu sur le vote négatif des équipes le mois dernier : elles ont refusé d’utiliser les pneus développés pour 2020 et continueront donc d’utiliser ceux de 2019 cette année.

Selon l’Italien, la raison principale derrière ce rejet n’est pas une question de performance mais bien une question d’économies : les équipes auraient dû revoir certains développements sur leurs nouvelles monoplaces au cours de l’hiver.

"Ce test des pneus 2020 est arrivé assez tard pour tout le monde et le fait qu’ils ont des caractéristiques différentes, notamment en termes de profil, surtout pour le pneu arrière, cela a un impact sur l’aérodynamique, sur les appuis," explique Isola.

"Cela signifiait donc pour les équipes de relancer des développements différents pour leurs F1 de 2020, pour s’adapter au nouveau design. Mais les voitures de 2020 ont été vite avancées parce qu’il y a 2021 à préparer, avec les 18 pouces et tout le reste."

"Les équipes ont finalement décidé que le pneu 2019 était OK, même si nous avons prévenu des risques de surchauffe et que nous devrions augmenter les pressions minimales à utiliser."

Isola s’attend à un augmentation des performances en 2020 et donc à des plaintes de la part de certains pilotes.

"C’est presque certain, même si les équipes se concentrent sur 2021, que les monoplaces 2020 seront plus rapides. C’est pourquoi nous devrons imposer des contraintes plus fortes sur l’utilisation des pneus 2019 avec les F1 de cette année. Nous basons cela sur les simulations fournies par les équipes, et la pression est notre seule variable d’ajustement pour répondre à un accroissement des performances."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less