Formule 1

Pirelli garde la sélection ultra-tendre pour Yas Marina malgré un tracé plus exigeant

La stratégie à deux arrêts aux stands moins hors-sujet ?

Recherche

Par Alexandre C.

7 décembre 2021 - 13:18
Pirelli garde la sélection ultra-tendre

La saison 2021 se jouera donc à Abu Dhabi, pour le dernier Grand Prix de l’année. Alors que la F1 vient de visiter deux nouveaux tracés au calendrier, même celui de Yas Marina a subi des modifications substantielles.

Selon Pirelli, ces modifications pourront fournir plus d’opportunités pour dépasser, augmenteront les vitesses moyennes et les charges dans les virages, usant donc plus les pneus. Par exemple l’épingle a été élargie et avancée, avec plus de vitesse de passage. Un virage en banking et assez long est apparu pour remplacer le complexe des virages 11-14 (photo). Et les derniers virages serrés de la fin du circuit (17-20) ont été aussi élargis avec une vitesse de passage plus rapide.

Pour autant Pirelli a déduit de ses données et simulations que la sélection des pneus pourrait rester la même que l’an dernier : c’est-à-dire la plus tendre possible, du C3 au C5. Car la piste restera tout de même très lisse, peu exigeante pour les pneus, avec peu d’usure. Du reste le nombre de tours total est passé de 58 à 55 tours, alors que les chronos seront plus rapides de 14 secondes par tour. Mais attention tout de même à ce surcroît d’usure le dimanche !

Comme à Djeddah, les EL2 seront la seule séance vraiment représentative du reste du week-end (pour les qualifications et la course) puisque les EL1 et EL3 se dérouleront de jour.

L’an dernier, Max Verstappen l’avait emporté sur une stratégie à un seul arrêt (mediums-durs), tactique qui était utilisée par tout le podium. Seuls trois pilotes s’étaient arrêtés plus d’une fois. Mais verra-t-on plus de deux arrêts aux stands avec les modifications du circuit ?

« Le circuit de Yas Marina est un lieu familier pour la dernière course de l’année, mais les modifications apportées à la piste apporteront une nouvelle touche et promettent de nous offrir une conclusion passionnante à ce qui a été une saison palpitante » s’enthousiasme déjà Mario Isola.

« Ce sera la première fois que nous serons confrontés à la nouvelle configuration du tracé, y compris certaines zones avec un nouvel asphalte, mais nous avons pu compter sur des simulations et d’autres informations à l’avance pour nous préparer. En général, avec la création de quelques virages plus rapides, la piste est maintenant plus véloce et avec plus de possibilités de dépassement. Le résultat de ces changements sont des charges verticales plus importantes, surtout sur les pneus avant. Mais nous ne nous attendons pas à ce que la sévérité globale pour les pneus change de manière significative, c’est pourquoi nous avons désigné les pneus les plus tendres de la gamme. »

« Après la course, les équipes auront l’occasion de tester les spécifications finales des pneus de 18 pouces pour 2022 en utilisant des voitures mulet. La première fois que nous verrons en action le package définitif de nouveaux pneus avec les voitures 2022, ce sera lors des essais de pré-saison de l’année prochaine, fin février. »

A noter donc qu’après le Grand Prix, la F1 restera à Abu Dhabi pour les traditionnels essais post-saison, mardi et mercredi. Les deux jours, les équipes pourront tester, de manière cruciale, les pneus 2022 de l’an prochain. En parallèle, pour chaque équipe, un jeune pilote devra conduire une F1 actuelle (de 2021) sur l’un des deux jours, avec des 13 pouces.

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less