Formule 1

Pirelli aurait pu tester les pneus F1 2021 à Abu Dhabi mais…

… l’absence de Racing Point et de McLaren rendait le tout inéquitable

Recherche

Par Alexandre C.

29 janvier 2021 - 18:22
Pirelli aurait pu tester les pneus (...)

Les relations entre Pirelli et les équipes de F1 traversent parfois des hauts, souvent des bas. Le manufacturier italien a dû, une nouvelle fois, déchanter en fin de saison dernière. Aux essais post-saison à Abu Dhabi, Pirelli espérait pouvoir aussi effectuer des tests de pneus complémentaires.

Il faut dire qu’avec seulement 90 minutes de tests (30 minutes à trois reprises), à Portimao, Bahreïn, et à Abu Dhabi, en essais libres, Pirelli n’a eu que très peu de données à récolter pour développer ses pneus 2021.

Pourquoi alors Mario Isola n’a-t-il pas pu profiter des tests d’Abu Dhabi pour effectuer d’autres essais ? Parce que deux équipes, Racing Point et McLaren, manquaient à l’appel – et ainsi, elles auraient été désavantagées lourdement pour 2021. Isola est revenu sur cette petite désillusion…

« Nous n’avions pas eu de test pneumatique spécifiquement alloué en 2020. »

« La seule possibilité était de tester en 30 minutes, lors des essais libres où toutes les équipes sont également concentrées sur le week-end de course, donc c’était un peu difficile. Nous avons généralement 25 jours d’essais [par an] et il est clair qu’il était impossible de trouver une occasion. »

« Une des propositions était de tester les pneus lors du test d’après-saison à Abu Dhabi, une journée complète d’essais, mais cela n’a pas été possible car ce test était réservé aux jeunes pilotes et toutes les équipes n’y ont pas participé. »

« Si toutes les équipes ne sont pas présentes, vous ne pouvez pas donner aux autres équipes la spécification 2021 et leur donner l’opportunité de passer une journée à ajuster les réglages, à essayer les pneus et à faire des choses comme ça parce que c’est un avantage injuste. »

Quant aux tests de pneus effectués en essais libres, c’est-à-dire en week-end de Grand Prix, ils avaient laissé une impression mitigée aux pilotes.

Pourtant, les F1 n’étaient pas adaptées, du point de vue des réglages, pour ces tests. Car avant d’avoir des F1 tournées vers la spécification des Pirelli 2021, les équipes ont surtout cherché à préparer leur week-end de course, étant donné que le milieu de grille était très serré, comme le rappelle Mario Isola.

« La seule solution était de tester les pneus à nouveau en essais libres, une fois de plus lorsque les équipes seront pleinement engagées dans le week-end de course. »

« Bon, le championnat était terminé parce que Mercedes avait gagné, mais derrière Mercedes, il y avait une grande lutte pour la position au classement des constructeurs. »

« Donc, ils étaient en tout cas engagés dans le week-end de course pour trouver le meilleur résultat, peut-être gagner une position dans le championnat. C’était difficile. »

Pirelli aura ainsi des excuses, valables, si les pneus 2021, plus lourds de 3 kilos, venaient à décevoir…

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less