Formule 1

Pirelli amène pour la première fois sa sélection la plus tendre à Bakou

Pour plus de risques stratégiques

Recherche

Par Alexandre C.

1er juin 2021 - 08:12
Pirelli amène pour la première fois (...)

Comme à Monaco, Pirelli a misé sur la sélection la plus tendre possible dans sa gamme (C3, C4, C5) pour le Grand Prix d’Azerbaïdjan, à Bakou. Pirelli profite même de la structure plus robuste et durable de ses pneus 2021 pour apporter une sélection un cran plus tendre que pour la dernière édition du Grand Prix, en 2019.

Pirelli a fait ce choix pour apporter un « élément stratégique supplémentaire » à Bakou. Car il est vrai qu’aucun pilote n’avait utilisé le pneu dur en course en 2019… De fait les stratégies pourraient donc être plus variées. Et puisqu’aucune F1 n’y a couru depuis deux ans, l’évolution de la piste sera rapide et claire.

L’an dernier, une stratégie tendres-médiums avait été adoptée par le top 4. La fenêtre des arrêts aux stands est généralement assez large étant donné la faible usure des gommes.

Le vent sera aussi à prendre en compte puisque Bakou est surnommée « la cité des vents. » Une mauvaise nouvelle pour Williams dont la F1 est très sensible à ce paramètre !

D’une manière générale, comme à Monaco, ce tracé urbain azéri est l’un des moins abrasifs de l’année, ne demande pas trop d’énergie des pneus, et rend donc l’attaque des pilotes possible. Au niveau des réglages, l’appui aérodynamique sera faible pour être rapide dans la longue ligne droite, et le grip mécanique sera privilégié.

Pour autant Bakou est bien différent de Monaco – le circuit est décrit comme ayant « la complexité de Monaco avec la vitesse de Monza » selon certains pilotes, reprend Pirelli. Il s’y trouve en effet la plus longue et rapide ligne droite du calendrier, avec pourtant des sections aussi très étroites. Car les murs restent très proches, voire extrêmement proches comme dans le fameux virage 9.

Mario Isola explique les choix de composés faits ainsi par Pirelli… en F1 comme en F2 où le manufacturier a eu encore plus d’audace !

« D’un circuit unique à un autre : Bakou offre un test très différent de Monaco, mais la précision nécessaire pour rester en dehors des problèmes est similaire. Pour la première fois, nous apportons les pneus les plus tendres de la gamme en Azerbaïdjan, comme cela a également été le cas à Monte-Carlo. La raison de cette nomination est que le dur n’a pas du tout été utilisé lors de la course de Bakou en 2019, alors que le médium a été largement utilisé. En réalignant les nominations, nous espérons voir les trois composés jouer un rôle important et conduire à quelques stratégies différentes. En Formule 2, il y a un palier entre les composés, comme c’était le cas lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Cela crée un plus grand différentiel entre les pneus, et conduit à nouveau à des courses et des tactiques divertissantes, sur un circuit difficile qui est connu pour être un endroit où tout peut arriver. »

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less