Formule 1

Pirelli a les premières explications sur les crevaison au Qatar

Pneus très usés, coupures sur des vibreurs agressifs,...

Recherche

Par Olivier Ferret

21 novembre 2021 - 18:46
Pirelli a les premières explications (...)

Lors du Grand Prix du Qatar, un certain nombre de crevaisons se sont produites alors que les équipes ont poussé les pneus à la limite.

Après un relais de 33 tours, le pneu medium avant gauche de Valtteri Bottas a été le premier à crever. Lando Norris et les deux pilotes Williams ont également subi une crevaison de leurs pneus avant gauche.

Le patron de Pirelli F1, Mario Isola, a réagi et ne voit pas de raison externe à ces incidents : le circuit international de Losail étant nouveau pour la Formule 1, Pirelli n’était pas sûr de la longévité des pneus.

"C’est pour ça que nous avions prévenu toutes les équipes qu’un arrêt serait très difficile à tenir," explique l’Italien.

"Ici, c’est l’avant gauche qui était la limite, à cause du stress de la piste sur ce pneu mais je veux dire que cela n’a pas été causé par une énergie excessive et sous-estimée. Ce que je peux partager avec vous, c’est que tous les pneus étaient très usés et proches d’être finis à 100%."

"Nous avons aussi vu des coupures sur les pneus mais nous devons comprendre si c’est avant la perte de pression ou après la perte de pression, nous attendons les données de télémétrie des équipes. Si la perte de pression était soudaine ou non."

Isola évoque aussi les stratégies qui sont allées à l’encontre des préconisations de Pirelli.

"Quelques équipes voulaient un arrêt parce qu’elles ne voulaient pas perdre tout ce temps dans les stands. Mais nous avions prédit un double arrêt à cause de l’usure sur l’avant gauche. Nous avons vu beaucoup de dommages sur les vibreurs avec les fonds plats et les ailerons. Nos pneus aussi ont été sous pression sur ces vibreurs agressifs et quand ils sont trop usés, ils peuvent subir des coupures fatales dessus."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less