Pirelli a compris comment réduire le sous-virage des F1

Un problème apparu avec les roues de 18 pouces

Recherche

Par Emmanuel Touzot

9 novembre 2022 - 13:38
Pirelli a compris comment réduire le (...)

Depuis cet été, Pirelli travaille sur les gommes pour 2023 en ayant compris le principal problème des nouveaux pneus de 18 pouces. Mario Isola avait confirmé que les nouvelles F1 avaient tendance à sous-virer à cause de la structure de gommes. Simone Berra, ingénieur en chef pour Pirelli en F1, confirme les dires de son patron.

"Nous avions des informations selon lesquelles l’essieu le plus faible actuellement est l’avant, donc nous avons beaucoup travaillé sur la structure de l’essieu avant" a déclaré l’ingénieur, détaillant le travail accompli en vue de l’année prochaine.

"La nouvelle structure, avec le nouveau test d’intégrité que nous avons fait sur l’avant, nous donne la possibilité de diminuer un peu la pression à l’avant. Donc ce que nous attendons de l’année prochaine, si les charges plus élevées ne changent pas trop, est de diminuer un peu la pression avant."

"Pour le moment, nous avons un grand delta entre l’avant et l’arrière et nous aimerions le réduire un peu. Donc notre intention et notre objectif est de rouler avec une pression plus faible à l’avant."

Berra précise que c’est grâce à une structure plus rigide que Pirelli pourra autoriser les équipes de Formule 1 à réduire la pression, ce qui permettrait normalement de limiter le sous-virage en courbe.

"Le problème est que même courir avec une pression trop élevée n’aide pas. Donc avec la nouvelle structure, ce sera plus rigide. Cela tend à nous donner plus de résistance, donc nous pouvons aller plus bas avec la pression et je pense que ce pneu peut mieux fonctionner."

Pirelli

Info Formule 1

Photos

Vidéos