Formule 1

Pire saison en 40 ans : les statistiques de la débandade de Ferrari

6e place au classement des constructeurs

Recherche

Par Alexandre C.

31 décembre 2020 - 18:32
Pire saison en 40 ans : les statistiques

La saison 2020 de Ferrari restera dans les mémoires – mais évidemment pour de mauvaises raisons.

En finissant 6e au classement des constructeurs, derrière McLaren, Racing Point et Renault, la Scuderia a tout simplement enregistré son pire résultat en F1 depuis la triste 10e place de 1980 (seule fois où Ferrari avait fini en dehors du top 6 au classement des constructeurs, inauguré en 1958).

En 1979 pourtant, Ferrari avait remporté le classement des constructeurs ; et en 1982 et 1983, elle s’imposerait à nouveau au championnat.

Si Ferrari a remporté le titre constructeurs 15 fois, un record absolu, 2020 marque cependant la poursuite de la disette : cela fait maintenant 12 années consécutives que la Scuderia n’a plus dominé le classement, évincée par Brawn, Red Bull ou Mercedes.

La performance connaît de vraies oscillations sous l’ère hybride : comme en 2014 et 2016, Ferrari n’a remporté aucune victoire en 2020 – trois fois en sept ans, donc.

Et encore, quand Ferrari a inscrit 131 points cette année, elle en inscrivait 216 en 2014 et 398 en 2016.

Pire, jamais un pilote en rouge n’aura mené un tour cette saison – une première depuis 1992.

Et pourtant 2020 fut justement une saison très diversifiée au niveau des pilotes ayant mené un Grand Prix : 5 pilotes, de 5 différents équipes, ont mené une course en 2020, le plus haut total depuis six ans.

La Scuderia aura manqué les points à 5 reprises le dimanche, la pire performance historique avec le système actuel. En 2009 Ferrari avait fini 5 fois hors des points, mais les points étaient attribués jusqu’à la huitième place, et l’équipe avait dû remplacer Felipe Massa blessé à la mi-saison.

Sans surprise, on n’aura pas trouvé de Ferrari en première ligne cette année (meilleure place : la 4e de Charles Leclerc, à plusieurs reprises).

De manière symbolique d’ailleurs, la position moyenne de Charles Leclerc sur la grille (8,29) aura été la même que Carlos Sainz, son futur coéquipier à Maranello !

Sebastian Vettel n’aura lui connu qu’un triste podium dans cette saison. Il est pourtant le troisième pilote le plus victorieux en rouge, derrière Michael Schumacher (72 victoires) et Niki Lauda (15). Kimi Räikkönen est resté à 10, Felipe Massa à 11.

Sur un plan personnel, Vettel aura tout simplement marqué le plus faible total de points en carrière (sur une saison complète) – même chez Toro Rosso en 2008 il avait marqué 35 points (33 cette année) !

Ferrari

Info Formule 1

Photos

Vidéos

expand_less